banniere web 728x90 copie

Dicko Fils remporte le Kundé d’Or 2016

Partager ce contenu

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

La 16e édition des Kundé a connu son apothéose le vendredi 29 avril 2016   à la somptueuse salle des banquets de Ouaga 2000. A l’issue de la cérémonie de remise de trophées, l’artiste musicien Dicko Fils a été couronné Kundé d’or 2016. 

Candidat malheureux lors de la dernière édition, Dicko Fils connait à présent les joies de la consécration suprême  au Kundé 2016. Celui-ci a raflé également sur son passage les Kundé de la meilleure chanson moderne d’inspiration traditionnelle et du meilleur featuring burkinabè. Le Kundé d’Or lui a été solennellement remis par  l’épouse du chef de l’Etat, Sika Bella Kaboré, marraine des Kundé 2016. L’homme du fameux tube «Denké Denké» a, en outre, reçu deux billets première classe gracieusement offert par les compagnies Air Burkina et Air France, 2 millions de francs CFA du commissariat général des Kundé, deux smartphones du sponsor Airtel et divers autres lots.

«Je félicite Salfo Soré pour cette constance dans un événement devenu aujourd’hui incontournable au rang de Ouagadougou qui est véritablement la ville de la culture africaine», a salué la Première dame, Sika Bella Kaboré.

A l’annonce du verdict, les nombreux convives de la salle des banquets de Ouaga 2000 exultent. Une joie indicible se lit sur tous les visages. Dans la foulée, la presse présente dans la salle parvient à arracher quelques mots au lauréat de la distinction suprême des Kundé 2016.

«Je dis merci à chacun d’entre vous grâce à qui je tiens aujourd’hui ce trophée. Je le dédie donc à tous les burkinabè et aux africains. Pour la suite de ma carrière, c’est de continuer à donner le meilleur de moi-même. Il s’agit à présent de réfléchir sur les voies et moyens d’aller toujours de l’avant».

Le vote du public, comme à l’accoutumée, a constitué l’autre clou de la soirée des Kundé. Ainsi, malgré une timide évolution du suffrage de ses concurrents directs, l’artiste musicien Floby a majestueusement dominé les premières et dernières tendances. C’est donc, en toute logique, qu’il a été désigné lauréat du Kundé du public 2016, avec 63,23 % des voix du public contre 21,82 % pour Dicko Fils et 12,03% pour Imilo Lechanceux.

En marge des prix principaux et spéciaux, le commissariat général des Kundé a distingué et rendu hommage à plusieurs grands noms vivants ou disparus de la musique burkinabè et africaine. Le «Grand Mopao», Koffi Olomidé a obtenu un Kundé d’honneur pour l’ensemble de son œuvre. Une distinction similaire a été faite à l’immense Marthe Zambo.

 Le très mémorable Victor Démé, qui a tiré sa révérence le 21 septembre 2015, a reçu un Kundé d’hommage.

Décédé à Abidjan le 24 avril dernier lors de la 9e édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), le «chef du village Molokaï», Papa Wemba a également obtenu un Kundé d’hommage.

Partager ce contenu

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Envoyer a un(e) ami(e)/Imprimer

POSTER UN COMMENTAIRE

Nos Contacts

03 BP 7162 OUAGA 03

Télephone      : +226 25 40 84 76

Mobile            : +226 70 09 74 21

                     : +226 70 69 08 70

Email : info@queenmafa.net

 

 

Newsletter

Abonnez-vous à la lettre d'information de QUEENMAFA
captcha