banniere web 728x90 copie

Question de droit

Ceci est une déclaration de l’Association des Femmes Juristes du Burkina (A FJ/BF) parvenue à la rédaction de Queen Mafa. Dans ladite déclaration, les femmes juristes condamnent les violences perpétrées sur la personne d’Adja Divine et invitent les autorités à tout mettre en œuvre pour que les coupables soient punis.

 

Initiée par l’Association des femmes missionnaires pour Christ (AFMC) et Femmes sages pour Christ (FSC), l’élection Reine des vierges, devant récompensée les plus belles filles vierges du Gabon a été finalement interdit par le ministère de l’intérieur.

 

Les femmes seront désormais un peu plus protégée par la loi au Burkina Faso. Dans l’avant-projet de loi portant code pénal qui sera transmis à l’Assemblée nationale, de nouvelles infractions sont prises en compte dans le but de protéger au mieux et plus la femme. En voici quelques-unes.

Lors de la célébration d’un mariage, il est de coutume d’entendre le maire s’adresser à la nouvelle mariée en l'appelant d'office par le nom de son époux. D’aucuns diront que cela est bien normal car par le mariage, la femme quitte sa famille pour celle de son mari. Il n'y a donc pas de raison quelle garde son nom de famille.

 

La Banque mondiale vient de publier la 4 ème édition de sonrapport, « Les femmes, l'entreprise et le droit ». L’édition 2016 du Rapport, fournit des données sur les obstacles à l’entreprenariat et à l’emploi  des femmes dans 189 économies.

Des dizaines de milliers de Polonais ont manifesté dans tout le pays contre le projet d'interdiction totale d'avorter. Tenue noire de rigueur, en référence à la grève massive des Islandaises, en 1975.

Accusées de  sorcellerie, de nombreuses    femmes    sont chassées de leur village. D’un âge avancé pour la plupart, elles   ont trouvé refuge au centre Delwendé (Adosse-toi sur Dieu) de Tanguin à Ouagadougou. Des Prétendues « mangeuses d’âmes », fraîchement venues du village nous racontent leur calvaire.

L’internet n’a pas pas que des avantages.Il peut-être aussi dangereux, surtout lorsqu’on ne prend pas une certaine précaution. C’est le message que la Commission des informatiques et des Libertés (CIL) a voulu apporter aux femmes et  aux jeunes filles à travers une journée d’échange qu’elle  a organisé sur la question, le 10 mars dernier, à  la faveur de la commémoration de la 159e journée internationale des droits de la femme.

Nos Contacts

03 BP 7162 OUAGA 03

Télephone      : +226 25 40 84 76

Mobile            : +226 70 09 74 21

                     : +226 70 69 08 70

Email : info@queenmafa.net

 

 

Newsletter

Abonnez-vous à la lettre d'information de QUEENMAFA
captcha