Maladie

Le virus Zika se propage au-delà de l’Amérique du Sud et se trouve aux portes de l’Afrique. C’est une découverte préoccupante  faite par l’Institut Pasteur de Dakar  qui a confirmé que la souche du virus  Zika, qui circule actuellement au Cap-Vert, est le même que celui  de type asiatique  qui circule sur le continent américain. A travers un  séquençage du virus , l’ étude montre que le virus  a été très probablement importé du Brésil. C’est la première fois que cette souche du virus Zika, responsable des flambées liées aux désordres neurologiques et à  la microcéphalie, est détectée en Afrique.

L’homme peut vivre pendant de très longues années avec des parasites de la maladie du sommeil, du chagas, des leishmanioses avant de tomber malade ou de s’en débarrasser. C’est ce que révèle une étude menée par  des chercheurs de l’Institut de recherche pour le développement(IRD) et du Cirad. 

Des chercheurs de l’IRD, du CNRS et du Centre international de recherches médicales de Franceville (CIRMF – Gabon) ont mené une vaste étude entomologique au cœur des forêts gabonaises. Leur objectif : identifier les espèces de moustiques impliquées dans la transmission du paludisme chez les grands singes d’Afrique centrale. Les scientifiques ont ainsi identifié trois moustiques vecteurs piquant à la fois les gorilles et les chimpanzés, mais aussi l’homme. Ces travaux, publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences le 11 avril 2016, confirment que des transferts de la maladie d’une espèce à l’autre sont possibles.

Une étude internationale s’est penchée sur le mécanisme à l’origine de la maladie du « cœur brisé », une pathologie largement méconnue, qui peut pourtant se révéler mortelle, comme le soulignent les chercheurs.

Nos Contacts

03 BP 7162 OUAGA 03

Télephone      : +226 25 40 84 76

Mobile            : +226 70 09 74 21

                     : +226 70 69 08 70

Email : info@queenmafa.net

 

 

Newsletter

Abonnez-vous à la lettre d'information de QUEENMAFA
captcha