𝐍𝐨𝐧-𝐩𝐚𝐢𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐝’𝐮𝐧 𝐜𝐡è𝐪𝐮𝐞 à 𝐂𝐨𝐫𝐢𝐬 𝐁𝐚𝐧𝐤 𝐝𝐞 𝐁𝐚𝐧𝐟𝐨𝐫𝐚 : Idrissa Nassa demande l’indulgence

Date:

Partager

La semaine dernière, une affaire de 𝐍𝐨𝐧-𝐩𝐚𝐢𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐝’𝐮𝐧 𝐜𝐡è𝐪𝐮𝐞 à 𝐥’𝐚𝐠𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐂𝐨𝐫𝐢𝐬 𝐁𝐚𝐧𝐤 𝐈𝐧𝐭𝐞𝐫𝐧𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐚𝐥 𝐝𝐞 𝐁𝐚𝐧𝐟𝐨𝐫𝐚 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐬𝐢𝐠𝐧𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐧𝐨𝐧 𝐜𝐨𝐧𝐟𝐨𝐫𝐦𝐞 a scandalisé l’opinion publique burkinabè. En effet, monsieur Hamidou KOUDOUGOU, un client malade de la banque, décédé par la suite, qui avait du mal à reproduire sa signature s’est vu refouler par la banque alors qu’il avait urgemment besoin de ressources pour se soigner . CORIS Bank qui n’a pas su gérer sa communication s’est fait tirer à boulet rouge par les internautes burkinabè, obligeant le président du Group CORIS, Idrissa Nassa à sortir du silence. Voici son message.

C’est avec une grande consternation et une profonde tristesse que j’ai suivi les publications relatives à l’incident survenu à l’Agence de Coris Bank International à Banfora. Les nombreuses réactions qui ont suscité une forte émotion, témoignent de l’intérêt porté à notre Institution et surtout des fortes attentes en matière de qualité de service à laquelle nous vous avons habitué.

Je voudrais tout d’abord adresser mes condoléances les plus attristées à la famille de M. Hamidou KOUDOUGOU, notre défunt client et la rassurer de mon soutien et ma vive compassion dans cette douloureuse circonstance. Aussi, voudrais-je rassurer l’ensemble de nos clients et la population en général que nous restons profondément attachés aux valeurs cardinales qui fondent notre Institution. C’est pourquoi, des investigations ont déjà été engagées pour élucider cette situation et en tirer toutes les conséquences. Bien qu’il n’y ait pas une relation de cause à effet, de concert avec la Direction Générale, nous avons décidé :

– de manifester notre solidarité avec la famille et une délégation de haut niveau de la banque est allée ce matin présenter nos condoléances à la famille éplorée ;

– de convoquer le Chef d’Agence en audition ;

– d’organiser une sensibilisation générale sur tout le réseau des agences pour la prise en compte des exceptions dans la gestion quotidienne, tout en gardant une vigilance sur le respect de la conformité et de l’intérêt supérieur de nos déposants.

Je sollicite la compréhension et l’indulgence de tous et de chacun dans la gestion de cet incident isolé et déplorable dont la prise en charge constituera une leçon pour toute la profession bancaire.

Au nom de l’ensemble du Groupe Coris, je réitère toute notre compassion et notre solidarité à la famille KOUDOUGOU.

Que l’âme du défunt repose en paix et que Dieu apaise nos cœurs !

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Related articles

Burkina : 1000 métiers à tisser pour une autonomisation des femmes déplacées internes

La ministre de la Solidarité, de l'Action humanitaire, du genre et de la famille Nandy Somé Diallo a...

Cohésion sociale : Le document d’orientation stratégique harmonisé est validé

La Commission épiscopale Justice et Paix (CJP) à travers le projet Paix au Sahel (SPI) a tenu un...

Le monde au féminin du 26 septembre 2023

L’actualité féminine du 26 septembre 2023 est marquée, entre autres, par la mort d’une femme engagée contre le...

Diplomatie culturelle : La conseillère spéciale pour la prévention du génocide chez Olivia Rouamba

En marge de la 78e Assemblée générale de l'ONU, la ministre des Affaires étrangères de la coopération régionale...