Semaine nationale de la Culture : les différentes catégories des compétitions

Date:

Partager

La Semaine Nationale de la Culture (SNC), manifestation culturelle biennale et pluridisciplinaire se tiendra à Bobo-Dioulasso du 29 avril au 06 mai 2023.  Elle vise entre autres à faire découvrir et valoriser le patrimoine national, stimuler la création artistique et littéraire et de créer un cadre d’échanges entre artistes et hommes de culture burkinabé. Au sortir des différentes compétitions, des prix seront décernés aux plus méritants.

Les compétitions de la Semaine nationale de la Culture sont organisées sous l’égide du Grand  Prix national des Arts et des Lettres (GPNAL) dans cinq (05) catégories. 

Catégorie A : les Arts du spectacle comprenant deux pools repartis en neuf disciplines :  

Pool adulte : danse traditionnelle, musique traditionnelle instrumentale, chœurs  populaires, vedette de la chanson traditionnelle, création chorégraphique, orchestre,  slam.  

▪   Pool jeune : danse traditionnelle, ballet.  

Catégorie B : les Arts plastiques : peinture, sculpture, batik. 

Catégorie C : la littérature en français : roman, nouvelle, poésie, théâtre, conte et la littérature en  langues nationales (mooré, dioula, fulfulde). 

Catégorie D : l’art culinaire : plats légers, Pplats lourds, boissons, desserts.

Catégorie E : les sports traditionnels : tir à l’arc, lutte traditionnelle. 

 

Le déroulement des compétitions

Ces compétitions se tiennent en deux phases dont une phase éliminatoire et une finale.

La phase éliminatoire constituée par des Semaines régionales de la Culture se  tient en année impaire dans les quatorze régions culturelles du Burkina Faso (13  régions administratives plus la province du Houet érigée en région autonome) et pour la  diaspora burkinabé en Côte d’Ivoire depuis 2019. 

La phase finale se tient en année paire et comprend deux grands volets. Il s’agit du volet grand Prix national des Arts et des Lettres (GPNAL) constitué de la phase finale  des compétitions dans les catégories ci-dessus citées et le volet festival qui imprime à la manifestation son caractère festif et populaire totalise  plus d’une douzaine d’activités.  

Des règlements intérieurs sont élaborés à chaque édition pour le déroulement de la compétition  dans les différentes catégories.  

Les compétitions aux différentes phases sont officiées par des jurys avec des critères et des  barèmes de notation bien définis. 

Pour l’organisation de la phase finale, le Secrétariat technique de la SNC bénéficie de l’appui  d’un Comité national d’Organisation. 

Ce comité, mis en place par un arrêté du ministre de la Communication, de la Culture, des Arts  et du Tourisme a pour mission d’appuyer le Secrétariat technique dans l’organisation et le suivi des  différentes activités de la phase finale. Chaque commission reçoit des attributions et des  missions spécifiques.

Quant au budget de l’organisation, il est constitué de la contribution de l’Etat, de celles des partenaires et  sponsors et des appuis et contributions divers.  

Françoise Tougry

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Le Niger, invité d’honneur à la 21e édition de la semaine nationale de la culture du Burkina  

Prévue du 27 avril au 04 mai 2024, la 21e édition de la Semaine Nationale de la Culture...

La rougeole : L’autre ennemi du Burkina Faso en 2024

La rougeole, maladie très contagieuse causée par un virus, connait une contagion croissante au Burkina Faso en ce...

Sénégal : Attentat à la vie de la journaliste Maimouna Ndour Faye

La directrice de la chaîne de télévision privée 7TV, Maimouna Ndour Faye a été sauvagement agressée et poignardée...

Burkina Faso : La ministre en charge de la Femme tchadienne rend hommage aux tisseuses de l’UAP – GODE

La ministre d'État, ministre de la Femme et de la Petite enfance du Tchad, Amina Priscille Longoh, a...