85 civils dont plusieurs femmes et enfants tués par un drone de l’armée au Nigeria

Date:

Partager

Un tir de drone de l’armée nigériane a fait des dizaines de victimes lors d’une fête religieuse dans un village du nord-ouest du pays, ont annoncé lundi 4 décembre les autorités locales, selon Jeune Afrique.

« La majorité des victimes étaient des femmes et des enfants », a indiqué un habitant, Hassan Ma’aruf. « La fête de Mawlid se déroulait dans le village lorsque le rassemblement a été bombardé, vers 21 heures. Personne ne s’attendait à une telle tragédie », a précisé Hassan Ma’aruf.

Des dizaines de blessés ont été transportés dans un hôpital à Kaduna, a indiqué dans un communiqué Samuel Aruwan, commissaire à la sécurité de l’État, en confirmant que plusieurs autres personnes avaient été tuées.

 Selon lui, l’armée a déclaré avoir « touché par inadvertance des membres de la communauté », alors qu’elle effectuait une mission de routine contre des rebelles. Par le passé déjà, des civils ont été victimes de bombardements de l’armée nigériane.

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Burkina Faso : La ministre en charge de la Femme tchadienne rend hommage aux tisseuses de l’UAP – GODE

La ministre d'État, ministre de la Femme et de la Petite enfance du Tchad, Amina Priscille Longoh, a...

Centre-Est :  le 08 mars s’annonce souriant pour les femmes

Une équipe de la Direction régionale de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre...

“Mots et Maux de femme”, votre nouvelle rubrique à partir du vendredi 4 mars

“Mots et Maux de femme”,  un titre qui évoque la puissance des mots et la complexité des émotions...

Mamouna Kabre Ouédraogo nommée conseiller technique du ministre délégué chargé de la sécurité

Précédemment en service au ministère de la sécurité comme point focal des opérations de maintien de paix, ce...