A la découverte des produits INA

Date:

Partager

 

INA est une entreprise qui s’est spécialisée dans la fabrication de produits cosmétiques à base de substances  naturelles du Burkina. Il s’agit de produits naturels locaux de qualité issus de la culture traditionnelle (beurre de karité) ou de la recherche locale (spiruline de Koudougou) ainsi que les plantes reconnues en pharmacopée traditionnelle.  Dans  le contexte actuel  où des produits  sont à l’origine de scandales sanitaires, la   promotrice, DIALLO Rainatou est fière de  mettre à la disposition des burkinabè et ceux qui le désirent, des   produits cosmétiques naturels 100% Bio, de qualité répondant aux normes  internationales.

Diallo Rainatou  s’est engagée dans la production des produits cosmétiques  et d’entretien de la maison, après une formation technique de qualité, grâce à une initiative remarquable de la CEDEAO  et à une formation en entrepreneuriat initiée par le Ministère de l’emploi et de la jeunesse. Elle bénéficie désormais d’une expérience spécifique de 7 ans (depuis janvier 2009). Les produits INA sont disponibles  au 1200 logement non loin de Saint Camille ; dans les pharmacies et supermarchés. INA est joignable au : 71 51 67 25 /74 00 10 74

Aminata Gansoré

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Le Niger, invité d’honneur à la 21e édition de la semaine nationale de la culture du Burkina  

Prévue du 27 avril au 04 mai 2024, la 21e édition de la Semaine Nationale de la Culture...

La rougeole : L’autre ennemi du Burkina Faso en 2024

La rougeole, maladie très contagieuse causée par un virus, connait une contagion croissante au Burkina Faso en ce...

Sénégal : Attentat à la vie de la journaliste Maimouna Ndour Faye

La directrice de la chaîne de télévision privée 7TV, Maimouna Ndour Faye a été sauvagement agressée et poignardée...

Burkina Faso : La ministre en charge de la Femme tchadienne rend hommage aux tisseuses de l’UAP – GODE

La ministre d'État, ministre de la Femme et de la Petite enfance du Tchad, Amina Priscille Longoh, a...