Burkina Faso : 80% des artisans sont des femmes

Date:

Partager

Ce mardi 28 juin 2022, la journée Mondiale des micros, petites et moyennes entreprises a été célébrée au Burkina Faso. Troisième du genre, cette édition offre l’opportunité aux entreprises de s’informer davantage sur les outils de développement.

Institué par l’assemblée générale de l’ONU le 06 Avril 2017, le 27 juillet de chaque année consacre la journée mondiale des micros petites et moyennes Entreprises. Cette année, le thème est la contribution des PME de l’artisanat, à la promotion des économies locales, opportunités, défis et perspectives.

52 artisans sont venus des 13 régions. Il faut noter que 80% de ses artisans sont des femmes .

Des trophées d’honneur ont été remis aux personnes ayant œuvré pour le développement de l’artisanat.

Le premier ministre Albert visitant les stands

La présence du premier ministre Albert Ouédraogo est un signe d’encouragement aux micros, petites et moyennes entreprises. Il affirme que les petites et moyennes entreprises représente 90% de l’économie, et contribue à hauteur de 40% du PIB. « Ce sont les acteurs importants de l’économie. Et je me réjouis de constater que cette année, le thème de la journée mondiale de la petite et moyenne entreprise est consacré à l’artisanat », a-t-il déclaré.

A en croire à Mariam Koïta, porte-parole de la délégation des PME, l’artisanat au Burkina Faso regorge d’énormes potentialités. Il est le second secteur pourvoyeur d’emplois après l’agriculture et l’élevage .

Abdoulaye Ouédraogo
Adama Hebié
(Stagiaires)

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Sénégal : Fin de course pour Rose Wardini à la présidentielle

Ce mardi 20 février 2024, le Conseil constitutionnel sénégalais a publié une liste actualisée des candidats à la...

Prix de reconnaissance des femmes africaines emblématiques : Karima Rhanem, lauréate 2024

La Marocaine Karima Rhanem a remporté, cette année, à Abuja, le Prix nigérian de Reconnaissance des Femmes africaines...

Corruption dans le football féminin : les confidences de deux joueuses ivoiriennes

En Côte d’Ivoire, le football féminin peine à prendre son envol économique. Corruption, exploitation des ressources humaines et...

Maîtresse Kadja, l’institutrice de « Zéro faute sur le méta »

Marie Kohi kock, dite maîtresse Kadja fait partie de ceux qui ont su utiliser les réseaux sociaux à...