Burkina Faso : Le document de prise en charge des PDI et personnes vulnérables, validé

Date:

Partager

Le Ministère de la Solidarité, de l’Action humanitaire, de la Réconciliation nationale, du Genre et de la Famille a validé le document de prise en charge des personnes déplacées internes (PDI) et personnes vulnérables des communautés d’accueil au Burkina Faso. La cérémonie a eu lieu, ce mercredi 27 décembre 2023, à Ouagadougou.

Fournir un cadre normatif et opérationnel pour orienter et harmoniser les interventions des acteurs étatiques et non étatiques intervenant dans l’action humanitaire et le développement en faveur des citoyens affectés par la crise sécuritaire, tel est l’objectif qui a guidé la validation des standards de prise en charge des personnes déplacées internes et personnes vulnérables des communautés d’accueil au Burkina Faso, ce 27 décembre 2023.

Pour l’occasion, le directeur de cabinet de madame la ministre en charge de la solidarité, Soumèla Sakho a livré le discours de la ministre Nandy Diallo Somé. Il a rappelé le climat d’insécurité dans lequel vit le pays.

Soumèla Sakho, directeur de cabinet du ministère en charge de l’action humanitaire

Aussi, a-t-il expliqué les raisons pour lesquelles, ce projet a vu le jour. « Le gouvernement du Burkina Faso, avec l’appui de ses partenaires, a mis en place un dispositif d’assistance d’urgence et d’accompagnement des personnes affectées », a-t-il déclaré. Cependant, des défis subsistent en terme de respect des principes humanitaires, de protection, de qualité, de cohérence, de durabilité et de redevabilité des interventions.

C’est pourquoi, a-t-il justifié, ledit ministère a conduit un processus d’élaboration participative d’un document-cadre dénommé standards de prise en charges des personnes déplacées internes et personnes vulnérables des communautés d’accueil.

Atelier de validation du document de prise en charge des personnes déplacées internes

Pour clore son allocution, Soumèla Sakho a invité l’ensemble des participants à cet atelier, à formuler des amendements constructifs permettant d’enrichir le document et de recueillir l’adhésion de tous.

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Sénégal : Attentat à la vie de la journaliste Maimouna Ndour Faye

La directrice de la chaîne de télévision privée 7TV, Maimouna Ndour Faye a été sauvagement agressée et poignardée...

Burkina Faso : La ministre en charge de la Femme tchadienne rend hommage aux tisseuses de l’UAP – GODE

La ministre d'État, ministre de la Femme et de la Petite enfance du Tchad, Amina Priscille Longoh, a...

Centre-Est :  le 08 mars s’annonce souriant pour les femmes

Une équipe de la Direction régionale de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre...

“Mots et Maux de femme”, votre nouvelle rubrique à partir du vendredi 4 mars

“Mots et Maux de femme”,  un titre qui évoque la puissance des mots et la complexité des émotions...