Burkina Faso : les enfants au cœur de la sauvegarde de l’environnement

Date:

Share post:

La troisième édition de la journée pour la sauvegarde de la biodiversité s’est déroulée, ce samedi 12 août 2023, à Koakin, un village de la commune rurale de Pabré. Organisée par l’Association pour la Sauvegarde de la Biodiversité (ASABIO), l’objectif est d’inculquer les valeurs de sauvegarde et de protection de l’environnement à la jeune génération.                                                        

Soucieux de la sauvegarde de l’environnement, les membres de l’ASABIO ont organisé pour la troisième fois consécutive, une journée pour la sauvegarde de la biodiversité dans le but de protéger les espaces en voie de disparition.

Une édition qui se veut spéciale cette année à travers le thème impliquant la jeunesse, « Nos enfants : des écos-héros pour la sauvegarde de la biodiversité ». A l’occasion, les enfants ont présenté un sketch sur la sauvegarde de l’environnement mettant en avant, l’utilisation des sachets biodégradables au détriment des sachets plastiques.

La marraine Patricia Kabré Tougry n’a pas hésité à soutenir l’activité. Elle a appelé les parents à plus de responsabilités sur l’enseignement des valeurs de protection de l’environnement, aux enfants.

« Aux petits éco-héros, le futur de la planète est entre vos mains, ensemble pour créer un monde où la biodiversité est protégée et respectée », a indiqué la sociologue. Le reboisement permet, rappelle-t-elle, de lutter contre l’érosion, la famine et la dégradation du sol.

La cérémonie a été marquée par un reboisement de 300 arbres aux vertus médicinales et aux valeurs nutritives tels que guienga (sclérocaria latifolia ou secocefalus esculentus),  ronsdoonga (afromosia lacciflora), toieega (adansonia digitatale)…, toutes des espèces en voie de disparition.

LE Chef du village Naaba Koanga (canne en main), la marraine Patricia Kabré, Paul Marie André Sawadogo, inspecteur principal des eaux et forêts, chef d’antenne au projet PGPC/REDD, deux chefs traditionnels venus de Ouaga et des membres de l’ASABIO.

Le chef du village Naaba Kaongo a félicité les organisateurs pour l’initiative et remercié les participants, les invités et les personnes déplacées internes présentes. Pour lui, ce rassemblement est un symbole de cohésion sociale et de fraternité.  « La tenue de cette activité au sein du village est un honneur pour nous. Toutes nos bénédictions accompagnent l’association. Nous encourageons une fois de plus, l’initiative et nous vous souhaitons bon retour » a-t-il laissé entendre.

Selon le président de l’ASABIO Jean Ilboudo, la protection des plantes est difficile car il y a l’entretien, la sécurité et pour une association, ce n’est pas chose aisée. « Nous faisons avec nos moyens de bord. Nous demandons donc un soutien aux autorités pour nous accompagner » a-t-il ajouté.

Dans son allocution, le président n’a pas manqué de saluer l’accompagnement des partenaires techniques et financiers pour leur soutien indéfectible et surtout la présence des représentants du Mali et de la Russie.

Le Niger et la Mali sont les pays invités d’honneur. La représentante de la délégation du Mali, Aminata Togora Traoré, assistante de direction s’est réjouie de la réussite de l’activité.

Aminata Traoré Togora, représentant la délégation du Mali

« Je profite inviter la jeunesse malienne à faire comme la jeunesse burkinabè à prendre des initiatives pour sauvegarder l’environnement » a-t-elle confié.

 Des artistes comme Idak Bassave, Axelle Kidan Elty et la troupe traditionnelle de Mogtédo ont participé à la cérémonie.

La cérémonie a pris fin sous une grosse pluie. Rendez-vous en 2024 pour la quatrième édition!

Fatim Korogo stagiaire

 

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Related articles

Tribunal de Bobo Dioulasso : Une notaire condamnée pour avoir détourné l’argent de ses clients « morts »

Céline Ilboudo, notaire, a été condamnée, ce 22 septembre à une peine d’emprisonnement de douze mois et à...

Campagne agricole : le Chef de l’Etat encourage les producteurs rizicoles de Koho Yabiro

(Bobo-Dioulasso, 22 septembre 2023). En partance pour la ville de Sya, chef-lieu de la région des Hauts-Bassins, le...

Le monde au féminin du 22 septembre 2023  

Ce vendredi 22 septembre 2023 , l’actualité féminine est marquée entre autres par la  mobilisation des femmes  de Nouvelle-Calédonie...

Côte d’Ivoire : la santé sexuelle et reproductive des adolescents au cœur d’un atelier

L’université de l’Alliance chrétienne d’Abidjan (UACA) selon l'Agence ivoirienne de Presse (AIP) a tenu un atelier pour la...