Conseil supérieur de la Communication : Neuf nouveaux conseillers dont deux femmes prêtent serment

Date:

Partager

Le Conseil constitutionnel a procédé, au compte du Conseil supérieur de la Communication (CSC), à la prestation de serment de neuf conseillers. La cérémonie a eu lieu, ce lundi 29 janvier 2024, à Ouagadougou et parmi les conseillers, on distingue deux femmes.

Je jure solennellement de bien et fidèlement remplir ma fonction de membre du Conseil supérieur de la Communication en toute indépendance et impartialité, de façon digne et loyale et de garder le secret de délibération”. C’est par ces mots, que les neuf nouveaux conseillers ont prêté serment devant le Conseil constitutionnel, ce 29 janvier 2024. Ces nouveaux membres ont été répartis dans 4 catégories, notamment la Présidence du Faso, l’Assemblée législative de Transition, le Conseil constitutionnel et les Associations professionnelles représentatives des Médias et de la Communication.

Aïcha Dabré est nouvellement nommée conseillère au compte des Associations professionnelles représentatives des Médias et de la Communication. Communicatrice de formation, elle a occupé le poste de présidente de l’Association des Publicitaires associés du Burkina Faso. Elle est la promotrice de la journée de l’entrepreneuriat féminin au Burkina, de même que la promotrice de l’évènement Celebrities Days.

Aïcha Dabré prêtant serment

Son engagement et son dévouement lui ont valu des distinctions, telles que le Prix africain du meilleur manager du secteur de la communication et de l’évènement aux Prix africains de l’Emergence et du Développement (Padev) en 2017, le Prix de la femme entreprenante du forum international de la femme en 2018 et le prix Burkina Mousso Oscars en 2021.


Lire aussi : Associations professionnelles représentatives des médias et de la communication : Aïcha Dabré, nommée Conseiller 


 

Au sortir de la cérémonie, elle n’a pas manqué de manifester sa joie tout en remerciant toutes les personnes qui ont cru en elle. “Déjà, c’est dire merci à ceux qui ont cru en moi, qui nous ont envoyés les représenter. Avec leurs bénédictions et tout le collège, nous allons pouvoir relever les défis et réussir la mission qui nous a été confiée” a-t-elle déclaré.

Quant à Myriam Tonssira Sanou, elle a été nommée conseillère au compte de l’Assemblée législative de Transition. Elle est enseignante-chercheur à l’université Thomas Sankara et cheffe du département droit privé.

Myriam Tonssira Sanou, prêtant serment

Pour elle, la tâche qui leur est confiée est énorme surtout avec l’élargissement des compétences du Conseil supérieur de la Communication à la régularisation des médias. “Cependant, c’est avec beaucoup de plaisir que nous nous sommes engagés et nous veillerons à bien la mener” a-t-elle expliqué.

Le président du Conseil constitutionnel, Barthélémy Kéré au centre

Le président du conseil constitutionnel, Barthélémy Kéré, qui a présidé cette cérémonie, a tenu, à rappeler les missions qui sont confiées aux récipiendaires. Ces missions sont, entre autres, veiller à l’application de la législation et la réglementation relative à la communication au public, promouvoir la liberté d’expression et le droit à l’information, veiller au respect du pluralisme et de l’équilibre de l’information dans les entreprises de communication audiovisuelle, de presse écrite et en ligne…

Fabrice Sandwidi

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Centre-Est :  le 08 s’annonce souriant pour les femmes

Une équipe de la Direction régionale de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre...

“Mots et Maux de femme”, votre nouvelle rubrique à partir du vendredi 4 mars

“Mots et Maux de femme”,  un titre qui évoque la puissance des mots et la complexité des émotions...

Mamouna Kabre Ouédraogo nommée conseiller technique du ministre délégué chargé de la sécurité

Précédemment en service au ministère de la sécurité comme point focal des opérations de maintien de paix, ce...

 LONAB : Les Femmes Détentrices de Clubs PMUB Mécontentes du Prélèvement de 5%”

L’association des femmes détentrices des clubs PMUB a pris d’assaut le siège de la loterie nationale burkinabé, ce...