Doit-on tout accepter au nom de l’humilité ? S’interroge Aïcha Palé, spécialiste en droits humains

Date:

Partager

L’humilité est une valeur sociale. Vous-est-il déjà arrivé d’être frustré, d’accepter une humiliation en voulant à tout prix paraître humble ?  Possible. Cependant, doit-on tout accepter surtout, en milieu professionnel au nom de l’humilité ? Les avis divergent mais pour Aïcha Palé, spécialiste en droits humains, l’humilité a des limites qu’il faut comprendre.

Doit-on accepter l’humiliation pour paraître une personne humble ? Doit-on perdre ses valeurs humaines afin de faire plaisir à son entourage ou à son manager au nom de l’humilité selon X ou Y ? Doit-on au nom de l’humilité, piétiner ses principes de vie afin de rentrer dans un moule fabriqué par certains individus pour être considéré comme humble ?

Ce sont entre autres, des questions que je me pose lorsque j’entends la phrase suivante « La personne X n’est pas humble parce qu’elle dit ce qu’elle pense. La personne Y est plutôt humble parce qu’elle accepte tout ».

Aujourd’hui, j’entends beaucoup parler de l’humilité notamment en milieu professionnel. En effet, des managers taxent leurs collaborateurs (surtout ceux qui sont en dessous de leur grade) de personnes non humbles lorsque ces derniers donnent leur point de vue de manière claire sur un sujet déterminé, etc.

Ce problème se pose parce que des managers ont pris l’habitude de travailler avec des personnes qui leur font allégeance. Par conséquent, la première personne qui se démarque du lot est considérée comme rebelle, non humble.

Des managers usent de leur position, de leur âge parfois pour manquer du respect à leurs collaborateurs plus jeunes dans les entreprises tout en attendant d’eux, un respect. Il est important que ces managers sachent, que le respect ne se réclame pas, ne se force pas. Le respect s’obtient naturellement en respectant les autres.

J’aime dire que le respect que les autres nous donnent est un prêt. Par conséquent, nous devons leur rendre le même respect.

Le manager se doit de reconnaître son collaborateur plus jeune comme un être humain avant toute chose. Sur cette base, en tant que manager, il lui doit le respect auquel il s’attend.

Ce n’est pas parce qu’on est jeune dans une entreprise que l’on doit au nom de l’humilité se laisser appeler « hé », « l’autre » etc. par son manager.

Lire la suite  https://familleetcnv.family.blog/2022/04/08/lhumilite-doit-elle-etre-une-raison-dhumiliation/

 

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

“Mots et Maux de femme”, votre nouvelle rubrique à partir du vendredi 4 mars

“Mots et Maux de femme”,  un titre qui évoque la puissance des mots et la complexité des émotions...

Mamouna Kabre Ouédraogo nommée conseiller technique du ministre délégué chargé de la sécurité

Précédemment en service au ministère de la sécurité comme point focal des opérations de maintien de paix, ce...

 LONAB : Les Femmes Détentrices de Clubs PMUB Mécontentes du Prélèvement de 5%”

L’association des femmes détentrices des clubs PMUB a pris d’assaut le siège de la loterie nationale burkinabé, ce...

 « École de la démocratie et de la cohésion sociale  » , un projet soutenu par Institut néerlandais pour la Démocratie multipartite

  Ce mardi 27 février 2024 a eu lieu à Ouagadougou, au sein du lycée Bangré Yiguia, le lancement...