Engagement politique: 100 jeunes filles bénéficient d’un coaching

Queen Mafa

En vue de préparer les jeunes filles à affronter la vie politique et influencer les instances de décision, le Cadre de concertation des Organisations et Acteurs intervenant sur le genre et la Participation citoyenne des Femmes au Burkina Faso a initié une session de coaching en politique au profit de 100 jeunes filles. La cérémonie d’ouverture de cette activité a eu lieu ce lundi 30 août 2021 à la Maison de la Femme de Ouagadougou.

La gent féminine est sous-représentée dans les différentes instances de décision. Consciente de cette situation et animé d’un désir de changer la donne, le cadre de concertation a initié des séances de coaching en politique en faveur de 100 jeunes filles. « Pour influencer les instances, il faut non seulement y être mais aussi en nombre suffisant », a affirmé Martine Yabré, coordinatrice du cadre de concertation des acteurs et organisations intervenant sur le genre et la participation citoyenne des femmes au Burkina Faso.

Cette session de coaching vise à renforcer les capacités des jeunes filles afin de les préparer à assurer une relève aussi bien dans l’engagement citoyen qu’au niveau politique. Au cours de ces séances de coaching, les participantes seront outillées sur le leadership féminin et l’engagement communautaire, la prise de parole en public et des thématiques autour d’expérience de personnes ressources.

« Nous allons nous assurer que chacune d’elle ait une idée nette de ce qu’elle voudrait faire. C’est-à-dire les outiller sur la vision, la nécessité de pouvoir avoir une vision ,une orientation et un plan de carrière personnel parce qu’il n’est point de vent favorable pour celui qui ne sait où il part», a laissé entendre Martine Yabré
Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet de renforcement de la citoyenneté des femmes, des jeunes filles et jeunes garçons au Burkina Faso.

Martine Yabré, coordinatrice du cadre de concertation des acteurs et organisations intervenant sur le genre et la participation citoyenne des femmes au Burkina Faso

A en croire Martine Yabré, les séances de coaching favoriseront l’émergence d’une relève dynamique qui peut influencer les sphères de décision en vue d’un changement inclusif. « Nous estimons que c’est de cette façon que nous pourrons booster la participation citoyenne au niveau des jeunes filles », a mentionné Martine Yabré.

Sié Hien Coordonnateur en charge du fonds commun genre

Dans la même dynamique, le représentant du partenaire financier de cette activité a traduit l’engagement de son institution à soutenir les actions d’engagement politique des femmes. « Cette session de coaching va permettre aux jeunes filles d’avoir un esprit d’engagement politique afin que les années à venir on ne parle plus de quota mais qu’elles puissent réclamer et prendre la place qui leur revient », a déclaré Sié Hien Coordonnateur en charge du fonds commun genre.

Les séances de coaching se déroulent du 30 août au 3 septembre 2021 avec l’appui financier du Fonds commun genre.

Marie Sorgho

Laissez votre commentaire ici !