Fonds de soutien patriotique : « tout manquement constaté sera sanctionné », Aboubacar Nakanabo

Le Ministre en charge de l’Economie Aboubacar Nacanabo a animé une conférence de presse ce vendredi 20 janvier 2023 à Ouagadougou. Les échanges avec les journalistes ont porté sur la gestion du fonds de soutien patriotique au profit des volontaires pour la défense de la patrie (VDP).

Le fonds de soutien patriotique a pour objectif de doter le gouvernement d’un instrument unique pour la collecte et la gestion transparente et efficace de contributions financières en vue de soutenir les efforts des défenses et de sécurisation du territoire national.

 Les ressources dudit fonds sont destinées à financer la rémunération, les dépenses d’équipements et le carburant des volontaires pour la défense de la patrie. Les ressources du fonds de soutien patriotique sont constituées de contributions financières volontaires des personnes physiques et morales résidant au Burkina Faso, ceux de la diaspora et des partenaires techniques et financiers. « Il y a les dons et les legs. Il y a aussi les affectations de ressources spécifiques et tout autre ressource autorisée », a précisé Aboubacar Nacanabo, ministre en charge de l’économie et des finances.

 Les ressources collectées par le comité qui a été mis en place au niveau de la présidence est 320 749 510 F CFA à ce jour.

 S’agissant de la cession volontaire du salaire des travailleurs, le ministre de l’économie a confié qu’un formulaire a déjà fait l’objet de large diffusion et la collecte de formulaires renseignés a  débuté. A ce titre, des adresses électroniques sont mises à la disposition des contribuables pour réceptionner les fiches renseignées. Ainsi, les travailleurs de la fonction publique qui désirent contribuer doivent soumettre le formulaire de cession renseigné au niveau des directions ou les services des ressources humaines ou l’envoyer à l’adresse électronique : fsp.pg@tresor.gov.bf.

Pour la fonction publique territoriale, la fonction publique parlementaire, les établissements publics de l’Etat, les entreprises publiques et le secteur privé, le formulaire de session renseigné doit être déposé au niveau de leur service de solde respectif.  « Le relevé d’identité complète du compte peut être téléchargé sur la plateforme www.mobilisation.gov.bf », a ajouté le ministre.

Mécanisme de gestion du fonds de soutien patriotique

Dans l’optique d’une gestion transparente du fonds, des dispositions ont été prises pour que la bonne gouvernance de ce fonds soit une réalité. A ce titre, la gestion financière et comptable du fonds est soumise au contrôle de l’inspection des différents corps compétents de l’Etat notamment l’autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), la cours des comptes, l’inspection générale des finances, l’inspection technique du trésor.

« Elle est également soumise au contrôle et à l’inspection de tout organisme ou association de lutte contre anticorruption légalement reconnu. », a mentionné Aboubacar Nacanabo.

 A en croire le ministre, un manuel de procédure adopté par arrêté du ministre chargé des finances, de la défense et de la sécurité fixe les modalités d’exécution, des dépenses liées à l’utilisation des ressources du fonds. Par conséquent, tout manquement constaté dans l’utilisation des ressources du fonds sera sanctionné conformément à la règlementation en vigueur.

 Le fonds est instauré pour une durée d’un an renouvelable en cas de besoin. Il peut être dissout dès la disparition de son objectif. « En cas de dissolution, les ressources non utilisées du fonds sont reversées au trésor public », a déclaré Aboubacar Nacanabo.

Mary.S

Laissez votre commentaire ici !