Rosine Sori, première femme ministre des affaires étrangères du Burkina Faso

Date:

Partager

A la faveur du dernier remaniement ministériel, Hadizatou Rosine Sori/Coulibaly signe sont retour dans le gouvernement  en tant que patronne de la diplomatie burkinabè. Elle devient ainsi la première femme ministre des affaires étrangères et remplace Alpha Barry qui dirigeait ledit ministère depuis Janvier 2016.  

C’est un nouveau challenge  pour  l’ancienne ministre  de l’économie et des Finances(2016 à 2019, Hadizatou Rosine Sori/Coulibaly. Celle qui a été citée plusieurs fois dans la « short list »des candidats à la primature, aura désormais la  lourde tâche de diriger la diplomatie burkinabè.  Elle entre ainsi dans l’histoire comme étant la première femme à diriger ce département qui était depuis les indépendances, la chasse gardée des hommes.

Avant sa nomination, Rosine Sori/Coulibaly était représentante spéciale pour la Guinée-Bissau et chef du bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (BINUGBIS).  Elle avait succédé à José Viegas Filho en 29 juillet 2019, après son départ du gouvernement.

Elle a travaillé pendant plus de 20 ans au sein des Nations Unies, occupant divers postes de haut niveau, notamment en tant que Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général pour le Burundi, Coordonnatrice résidente, Coordonnatrice humanitaire et Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).  Elle a également été Coordonnatrice résidente et Représentante résidente du PNUD au Togo entre 2006 et 2011, puis au Bénin de 2014 à 2016.

Avant de rejoindre le PNUD, Rosine Coulibaly a occupé des postes de conseil, notamment au Ministère du développement économique et de la planification (1982-1990).   Elle est titulaire d’une maîtrise en économie du développement de l’Université Cheikh Anta Diouf du Sénégal et d’un diplôme de troisième cycle en planification et macroéconomie de l’Institut africain des Nations Unies pour le développement économique et la planification.

Berny GUISSOU

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Le Niger, invité d’honneur à la 21e édition de la semaine nationale de la culture du Burkina  

Prévue du 27 avril au 04 mai 2024, la 21e édition de la Semaine Nationale de la Culture...

La rougeole : L’autre ennemi du Burkina Faso en 2024

La rougeole, maladie très contagieuse causée par un virus, connait une contagion croissante au Burkina Faso en ce...

Sénégal : Attentat à la vie de la journaliste Maimouna Ndour Faye

La directrice de la chaîne de télévision privée 7TV, Maimouna Ndour Faye a été sauvagement agressée et poignardée...

Burkina Faso : La ministre en charge de la Femme tchadienne rend hommage aux tisseuses de l’UAP – GODE

La ministre d'État, ministre de la Femme et de la Petite enfance du Tchad, Amina Priscille Longoh, a...