« Il vaut mieux se préparer et ne pas attendre d’être mis devant les faits», Françoise Tougry, formatrice.

Date:

Partager

L’animatrice Françoise Tougry Ouédraogo par ailleurs rédactrice en chef du journal Queen Mafa a initié une rencontre de partage d’expériences en prise de parole en public, qui se tiendra, le dimanche 25 juin 2023 à Ouagadougou, dans la salle de réunion du restaurant Chez Mam Sank. Selon l’animatrice, une telle activité vise à partager le savoir-faire et les connaissances avec les participant.e.s

Communicatrice, Françoise Tougry Ouédraogo est une passionnée du micro. Depuis une vingtaine d’années, elle évolue dans le domaine de l’évènementiel. Elle a mis en place  une activité au cours de laquelle elle sera face à des apprenants.

Sa première présentation évènementielle officielle remonte à 2011. « J’ai présenté la première édition de la cérémonie de remise du diplôme de l’homme de l’année, Me Soungalo Appolinaire Ouattara qui était le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale. C’est une initiative de radio Salankoloto. », a-t-elle expliqué. Et depuis cet évènement, elle n’a cessé de multiplier les animations.

Elle a également évolué dans le domaine des arts du spectacle notamment en slam et en théâtre.

Françoise Tougry a en outre joué dans de nombreux films. Toute chose qui a contribué a développé son potentiel en matière de communication avec le public.

A écouter la promotrice de l’évènement, apprendre à prendre la parole en public est plus qu’une nécessité. « C’est devenu couran!t. Tous les jours, il y a des rencontres. Aujourd’hui, nous sommes à un stade où il vaut mieux se préparer et ne pas attendre d’être mis devant les faits avant de chercher une solution », a indiqué la journaliste.

Il est prévu une phase théorique et pratique. L’activité est placée sous le thème « Prendre la parole en public : un jeu (d’acteur) ou une compétition ».

« La plupart du temps, lorsque nous prenons la parole en public, nous portons la casquette de personnage sans vraiment nous en rendre compte. C’est en cela que le jeu d’acteur trouve son sens. », a précisé la promotrice.

Les modules au programme sont entre autres, le bien-fondé du jeu, le jeu d’acteur, les outils fondamentaux, les stratégies de prise de parole en public, les aptitudes personnelles, la logique et la logistique, les pièges…

Après un mois de suivi-évaluation, les participants vont restituer ce qu’ils ont appris au cours d’une autre cérémonie dont la date sera fixée ultérieurement. Les frais de participation s’élèvent à trente mille francs CFA.

Queenmafa.net

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

L’Alliance des Femmes des Etats du Sahel créée en guise de soutien aux dirigeants de l’AES

L’alliance des femmes des Etats du Sahel a vu le jour le dimanche 3 mars 2024 à Ouagadougou,...

Ouahigouya : Les Sapeurs-Pompiers sauvent un nouveau né de sexe féminin abandonné

Les Sapeurs-Pompiers de la Quatrième Compagnie d’Incendie et de Secours sont intervenus, ce jeudi 29 février 2024, pour...

L’association Neerwata voit le jour pour l’épanouissement des jeunes filles et des femmes

L’association Neerwata a connu le lancement officiel de ses activités le samedi 2 mars 2024 dans la région...

Gestion hygiénique des Menstrues : Ces préjugés qui éloignent les hommes

Au cours des menstrues, les femmes sont confrontées à d’énormes difficultés poussant certains hommes, à les fuir. Perception...