Justice : le Tribunal de grande instance (TGI) Ouaga II inauguré

Date:

Partager

Ouagadougou dispose désormais d’un second tribunal de grande instance. La cérémonie d’inauguration dudit tribunal s’est déroulé ce mardi 18 mai 2021 sous la présidence du Premier ministre, Christophe Joseph Marie DABIRE.

Bâti sur une superficie d’un hectare huit cents (1ha 800), la réalisation du TGI Ouaga II a coûté la somme globale de 3 080 000 000 F CFA. Il est composé de 65 bureaux pour le personnel, de 3 salles d’audience, d’une salle de réunion, d’une salle d’archives, d’une salle de scellés, d’une salle d’État civil, de 2 salles d’attente, de 3 salles serveurs et de 4 magasins.

Ce joyau constitue la 26ème réalisation dans des chefs-lieux de province et le deuxième le plus important dans la ville de Ouagadougou. Sa création vient donc renforcer l’offre en matière de justice, a affirmé la ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique.

« Cette infrastructure va, non seulement, considérablement réduire les distances pour les justiciables, mais aussi, et surtout désengorger l’actuel TGI Ouaga I qui regroupait douze (12) arrondissements, cinq (5) communes rurales, la province du Bazèga et celle de Ganzourgou », a-t-elle déclaré Victoria Ouédraogo.

La construction du Tribunal de grande instance (TGI) Ouaga II s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique sectorielle « Justice-Droits humains » et cette politique vise à rendre la justice burkinabè plus performante, plus accessible et plus protectrice des droits et des libertés des populations. « Une justice de qualité est une justice accessible », a laissé entendre Jean Mazobé CONDE le Président du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).

Le Pole spécialisé de lutte contre le terrorisme est logé dans ce tribunal, ce qui donne un aperçu de l’importance d’une telle juridiction dans notre système judiciaire. La ministre en charge de la justice, Victoria KIBORA, a salué le soutien et l’accompagnement du gouvernement et des partenaires techniques et financiers, dont bénéficie son département dans la création des nouvelles juridictions. Elle a exhorté ses collaborateurs affectés dans ce nouveau tribunal à l’entretenir et à en prendre grandement soin et dire le droit sans complaisance.

Le dernier acte de cette cérémonie a été l’audience solennelle consacrée exclusivement à l’installation du président du Tribunal de grande instance Ouaga II, Sébastien Rapademnaba et le Procureur du Faso près le TGI, Emile Zerbo. Le Bâtonnier de l’Ordre des avocats du Burkina Faso, Maitre Paulin Salambéré leur  a souhaité, au nom de ces pairs, un bon vent dans leurs nouvelles fonctions et a réitéré la disponibilité du Barreau à les accompagner dans l’exercice de leur travail.

En rappel, le Tribunal de grande instance (TGI) Ouaga II a été créé par la loi N°014-2014/AN du 08 mai 2014. Son ressort territorial couvre les arrondissements 6, 7, 10, 11 et 12 de la commune urbaine de Ouagadougou et s’étend jusqu’aux communes rurales de Saaba, Koubri, Komsilga et de la province du Bazèga.

SIG

 

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Secours d’urgence 2024 : 95 millions  FCFA pour soutenir plus de 3,5 millions de déplacés internes

Il s'est tenue, ce mardi 27 février 2024 à Ouagadougou, la session extraordinaire 2024 du Conseil national de...

Coopération multilatérale : La cheffe de mission de l’OIM au Burkina Faso échange avec le chef de la diplomatie burkinabè

La cheffe de mission de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), Aissatou Guisse Kaspar, a été reçu en...

Guinée : La tik tokeuse burkinabé Djamila Diallo présente à la rencontre des influenceurs

La 4e édition de la soirée de rencontre des influenceurs en Guinée ou encore soirée Tik Tok, organisée...

France : Pas de congé pour les femmes en cas de règles douloureuses  

Le groupe socialiste au Sénat a échoué,  ce  jeudi 15 février 2024, à faire adopter un texte instaurant...