La chirurgie intime et réparatrice: pour plus de confort dans la vie quotidienne et sexuelle de la femme

 

La chirurgie intime et réparatrice ne se pratique pas pour rien et n’importe comment. Elle obéit à des principes médicales et comporte de nombreux avantages. Pr Charlemagne Ouédraogo, Gynécologue-Obstétricien vous explique les raisons qui motivent cette chirurgie.

La chirurgie intime et réparatrice sert à corriger les anomalies de la vulve, celles du vagin et à réparer les séquelles des accouchements afin d’améliorer la vie sexuelle et affective de la femme.  Chez certaines femmes, il s’agit de rajeunir certains organes génitaux comme le vagin, la vulve, les petites lèvres ou encore les grandes lèvres. Chez d’autres, il est question de traiter certaines anomalies ou des séquelles des accouchements qui empêchent un confort sexuel.

Il s’agit égal de reconstruire ou ré exposer le clitoris des femmes victimes d’excision ou de resserrer les muscles des parois du vagin. La chirurgie intime et réparatrice de la femme consiste aussi à réparer l’hymen, réduire les petites lèvres trop développées, embellir et harmoniser la vulve.

 

La chirurgie permet aussi le traitement de l’excès de peau qui recouvre le clitoris, la réparation des séquelles d’épisiotomie et des déchirures génitales lors des accouchements.

L’épisiotomie est une incision ou coupure d’environ d’environ 2.5 cm à 5 cm de long que l’on pratique dans le bas du vagin pour en augmenter l’ouverture afin de faciliter le passage du bébé au moment de l’accouchement.

 

La chirurgie intime pour une morphologie plus esthétique des organes génitaux.

Il peut s’agir d’une reconstruction ou réexposition du clitoris des femmes victimes de mutilations génitales féminines, de vaginoplastie (chirurgie du vagin ) ou d’une nymphoplastie (diminution ou réparation des petites lèvres de la vulve), d’une hyméoplastie (reconstruction de l’hymen), d’une liposuccion (correction du Mont de Vénus) ou d’une réfection des grandes lèvres d’une réparation de séquelles d’excision.

 

Les techniques diffèrent selon les besoins exprimés par la femme. A en croire le spécialiste, les interventions en matière de chirurgie intime se font le plus souvent en chirurgie ambulatoire. Cela veut dire que la patiente n’est pas gardée à l’hôpital.

 

« La chirurgie intime favorise une amélioration de la confiance en soi dans le domaine corporel, sexuel et affectif surtout » a fait remarquer le gynécologue.

 

Il a expliqué que la chirurgie intime permet de traiter toutes les zones génitales de la femme avant de conclure « La chirurgie intime peut se pratiquer chez l’homme aussi ».

 

Françoise Tougry

 

https://www.queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here