La Fondation Lucie Kaboré donne le sourire  aux orphelins et enfants déplacés

La Fondation Lucie Kabore/ Traoré a tenu  ce samedi 14 janvier, sa traditionnelle fête de Noël avec les orphelins. Une initiative qui a mobilisé au moins 140 orphelins et enfants internes déplacés. A travers cet geste, la fondation a voulu  redonner le sourire à ces enfants  et inviter les personnes de bonne volonté à faire parler leur cœur.

Le père Noel était de retour ce samedi  14 janvier 2023 à la Fondation Lucie Kaboré/ Traoré.  En mission très spéciale, il est venu apporter des cadeaux aux enfants orphelins et déplacés internes. Ils étaient 140 enfants dont 65 déplacés internes de la province du Soum  à prendre part à cette fête de Noël. Avec leurs cadeaux et un kit de repas en main, on pouvait apercevoir le sentiment de joie et de bonheur qui se dégageait sur le visage de ces innocents, à l’image de Abdoul Saban Diallo, élève en classe de CP1.  « Je suis content parce que papa noël est là et il va nous donner des cadeaux », a-t-il lâché.

Les enfants avec le père Noël
Les enfants avec le père noël

Un sentiment de joie également partagé par la coordonnatrice de la fondation, Alice Zoungrana Kaboré et son équipe  qui ont œuvré à la réussite de cette activité.  Cette année, l’innovation majeure a été la participation des enfants déplacés , contexte sécuritaire oblige. « Nous avons décidé cette année de faire participer les enfants déplacés internes à cette fête, notamment les enfants déplacés résidant dans le quartier Wobdégré »

Quant au représentant du président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou, Daouda Sanou, il a salué cette initiative de la fondation Lucie Kaboré/Traoré. Il par ailleurs encourager les organisateurs à poursuivre malgré les difficultés.

La Coordonnatrice de la fondation s’est réjouie des acquis engrangés . Il s’agit notamment  les partenariats qui ont permis de parrainés  certains enfants ainsi que les dons en nature et espèces reçus. Toutefois, a regretté  Dr Alice Zoungrana Kaboré,  «  On pouvait faire mieux ».  Car dit-elle, « chaque burkinabè peut contribuer, pas seulement au niveau de la fondation mais en venant en aide à des personnes nécessiteux ». C’est pourquoi, elle a invité  les médias a relayé l’information pour inviter les burkinabè à plus de sensibilité et d’humanisme.

Lire aussi: La Fondation Lucie Kaboré solidaire des veuves

Dans le même sens, la coordonnatrice des activités génératrices de revenus, section veuves de la Fondation, Marie Joseph Saré/ Zoungrana, a  lancé  un appel à l’entraide entre les associations œuvrant dans le même domaine  afin d’obtenir de meilleurs résultats.  

« Le Noël des orphelins » fait partie des grands évènements de la fondation tout comme la  Journée Internationale de la Veuve. Il est célébré généralement  le premier samedi après noël. Cette année, la célébration a accusé un  retard, à cause de la crise sécuritaire d’où le thème  ‘’Noël solidaire et non solitaire ’’.

Dr Alice Zoungrana, coordonnatrice de la Fondation Lucie Kaboré (en blanc)

En rappel la fondation Lucie Kaboré Traoré a été créée le 25 mai 1974 sous forme d’association (l’Association des veuves et orphelins du Burkina) ,  avec comme mission, la défense  des veuves et orphelins du Burkina Faso. C’est depuis 2009 qu’elle a été érigée en Fondation et qui porte le nom de  son initiatrice , Lucie Kaboré ,qui s’est toujours battue pour la cause de veuves et orphelins

Fatima Korogo (Stagiaire)

Laissez votre commentaire ici !