L’affirmation de soi : comment la comprendre ?

Date:

Partager

Vous arrive-t-il de vous sentir indécis, intimidé ou inférieur face à certaines situations ? Vous n’êtes pas seul : nous éprouvons tous parfois un manque d’affirmation de soi dans nos relations sociales ou professionnelles. Mais, rassurez-vous : ce n’est pas une fatalité! Vous pouvez changer de comportement et gagner en confiance. Dame Yvonne Ouattara, psychologue et thérapeute, nous explique comment ?

Qu’est-ce que l’affirmation de soi ?

L’affirmation de soi est un comportement qui se manifeste lors des interactions avec les autres. Quand on parle d’affirmation de soi, on parle de comportement relationnel : Comment entrer en relation avec une personne ou avec un groupe de personnes et comment exprimer vos opinions, vos ressentis, vos besoins en respectant les opinions, les besoins des autres ?

Aussi l’affirmation de soi, c’est être responsable envers soi-même et de ses conduites. Ce sont ces capacités qui se manifestent quand on est une personne affirmée. C’est aussi ne pas se justifier et chercher à tout prix l’approbation des autres.

Énormément de personnes souhaitent que les autres leurs donnent leurs avis. Ils voudraient qu’on leur dise que ce qu’il faut, ce qui est bien. Or, quand on est quelqu’un d’affirmé, on est capable de peser et de trancher et finalement, de faire ce qu’on a à faire sans forcément que tous nos comportements et toutes nos décisions soient sous la houlette ou l’approbation des autres.

Quels sont les avantages d’avoir une bonne affirmation de soi ?

Tout d’abord, c’est se respecter. Quand on se respecte, on a une confiance en soi augmentée. Évidemment, quand on est dans cette posture, on obtient le respect des autres. Si on se respecte soi-même, l’autre a plus de chance de nous respecter. On obtient de façon plus efficace ce que l’on désire. On renforce son sentiment d’efficacité personnelle et de contrôle de soi.

L’affirmation de soi permet de développer ce sentiment d’efficacité personnelle. Pour  mieux éclairer ce que c’est que l’affirmation de soi, on la met en opposition avec trois comportements que l’on retrouve fréquemment dans la communication.

Le premier qui est très fréquent est l’agressivité. Ensuite, il y a l’inhibition qui se caractérise par la l’incapacité à exprimer ses émotions, à faire des demandes concrètes et la troisième est la manipulation qui est en fait de l’agressivité déguisée. Ces trois modes de comportement permettent de mettre en lumière l’affirmation de soi. Donc, l’affirmation de soi n’est ni de l’agressivité ni de l’inhibition ni de la manipulation.

Quelles sont les différentes pensées qui sont associées au manque d’affirmation de soi ?

Le manque d’affirmation de soi donne souvent lieu, à la peur. Il existe de nombreuses peurs qui sont souvent des obstacles en trait avec la relation avec les autres. Elles nous empêchent de nous affirmer, elles nous empêchent d’être en interaction avec les autres. J’en ai listé quelques-unes, celles qui sont les plus importantes : la peur de blesser, la peur du conflit, la peur d’être ridicule qui est l’une des peurs qui caractérise beaucoup de personnes, la peur de faire mal aux autres, la peur d’être différent.

Souvent on a du mal à assumer sa différence car on souhaite plutôt être dans une moule en sachant que l’être humain est un être de relation, un être social. On a donc, envie d’être comme les autres, on ne souhaite pas marquer trop sa différence ; la peur du jugement, on a peur d’être jugé par les autres, que les autres ne nous aiment pas ou de ne plus être aimé.

Queenmafa.net

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Burkina Faso : La ministre en charge de la Femme tchadienne rend hommage aux tisseuses de l’UAP – GODE

La ministre d'État, ministre de la Femme et de la Petite enfance du Tchad, Amina Priscille Longoh, a...

Centre-Est :  le 08 mars s’annonce souriant pour les femmes

Une équipe de la Direction régionale de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre...

“Mots et Maux de femme”, votre nouvelle rubrique à partir du vendredi 4 mars

“Mots et Maux de femme”,  un titre qui évoque la puissance des mots et la complexité des émotions...

Mamouna Kabre Ouédraogo nommée conseiller technique du ministre délégué chargé de la sécurité

Précédemment en service au ministère de la sécurité comme point focal des opérations de maintien de paix, ce...