3- Risque de pincement des nerfs 

Les médecins mettent en garde : rester longtemps ou souvent assis avec une culotte gainante peut provoquer la méralgie paresthésique. Ce trouble est causé par le pincement/irritation d’un nerf cutané de la cuisse au niveau de la colonne lombaire et/ou au niveau du bassin.

Les patients se plaignent de douleurs sur l’avant et l’arrière de la cuisse. Ils peuvent aussi ressentir des fourmillements ;des brûlures ;un engourdissement ; une diminution de la sensibilité sur le trajet du nerf.

4- Problèmes respiratoires

La gaine peut aussi provoquer des problèmes respiratoires. En effet, le diaphragme, muscle utilisé pour respirer, peut se retrouver comprimé par la culotte amincissante. Il n’a alors plus la possibilité de faire son travail correctement. Cela peut conduire à une gêne lors de la respiration et à une insuffisance d’oxygénation du sang.

Source: e-sante.fr