Lutte contre le terrorisme : les acteurs des Médias, de la Culture et du Tourisme à la recherche de solution

Ouagadougou abrite du 20 et 21 janvier 2023 un colloque Medias, Culture, Tourisme et Résilience. Initiée par le ministère de la communication et de la culture, cette activité s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso. La cérémonie d’ouverture dudit colloque a eu lieu ce vendredi 20 janvier 2023  sous le haut patronage du premier ministre Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambela.  

 « L’engagement des acteurs culturels et des médias pour la prévention de la stigmatisation et la radicalisation en vue de la lutte contre l’extrémisme violent », c’est sous ce thème que se déroule le colloque Medias, Culture, Tourisme et Résilience. Cette activité est un cadre d’échange entre  les journalistes, les acteurs des secteurs de la culture et du tourisme en vue de recueillir  leurs contributions pour la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violence au Burkina Faso.

Pour le ministre de la communication Jean Emanuel Ouédraogo, ce colloque vise à «  dégager des actions concrètes et des recommandations que nous souhaitons  voir se transformer en action en attitude sur le terrain de nos hommes de medias et de culture. Nous savons que sans cette contribution de ces deux secteur importants, nous allons gagner la guerre, mais ce n’est pas sûre que nous allons gagner la paix »  a-t-il laissé entendre.

Au cours de la cérémonie d’ouverture du colloque, le ministre de la fonction publique Bassolma Bazié, représentant du premier ministre, a salué cette initiative. De son point de vue, ce colloque apportera aux participants une capacité d’identification des canaux de diffusion des informations vraies pour éviter la désinformation.

«  Dans un contexte difficile qui est le nôtre, il s’agit de faire en sorte de trouver les meilleurs canaux possibles pour véhiculer l’information saine en tenant un langage de vérité tout en anticipant sur les velléités de désinformation de masse comme il est malheureusement donné de constater à travers certains médias et sur les réseaux sociaux » a-t-il déclaré.

Nafissatou Zangré

Laissez votre commentaire ici !