Lycée Ouezzin Coulibaly : Une élève se donne la mort par pendaison

Date:

Partager

Samira Audrey Kaboré, une jeune élève en classe de 1ère D, au lycée Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso et athlète a mis fin à ses jours, ce mardi 26 décembre 2023, rapporte le journal Libération.

L’histoire se passe au secteur 25 de Bobo. Âgée de 16 ans, Samira Audrey Kaboré a commis l’irréparable par pendaison dans une maison inachevée, non loin de la cour familiale, en l’absence de sa mère enseignante et de son père agent de santé. Une faible moyenne de classe est à l’origine de son suicide. En effet, elle a raté de justesse sa moyenne 9,8/20. Mais, à la maison, elle fait savoir à ses parents qu’il y a eu des erreurs sur ses notes.

Le père entre alors, en contact avec son professeur principal, afin de s’en assurer et il devait se rendre à 11 heures, au lycée pour vérifier les notes. Malheureusement, il n’aura pas lieu car Samira Audrey Kaboré s’est déjà pendue, une heure plus tôt.

La police a fait le constat d’usage à l’issue duquel, elle a été inhumée. Les coutumiers du village de Pala ont également été sur les lieux pour des sacrifices.

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Burkina Faso : La ministre en charge de la Femme tchadienne rend hommage aux tisseuses de l’UAP – GODE

La ministre d'État, ministre de la Femme et de la Petite enfance du Tchad, Amina Priscille Longoh, a...

Centre-Est :  le 08 mars s’annonce souriant pour les femmes

Une équipe de la Direction régionale de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre...

“Mots et Maux de femme”, votre nouvelle rubrique à partir du vendredi 4 mars

“Mots et Maux de femme”,  un titre qui évoque la puissance des mots et la complexité des émotions...

Mamouna Kabre Ouédraogo nommée conseiller technique du ministre délégué chargé de la sécurité

Précédemment en service au ministère de la sécurité comme point focal des opérations de maintien de paix, ce...