Médiateur du Faso : Socratine Kafando Zongo, la voix d’or du standard

Date:

Partager

Après 27 ans passés à servir exclusivement le Médiateur du Faso, celle qui a passé un quart de siècle à décrocher avec amour et courtoisie les milliers d’appels venant de tous les horizons, Socratine Kafando Zongo a fait valoir ses droits à la retraite, le lundi 18 décembre dernier. Ce mercredi 03 janvier 2024, ses collaborateurs ont salué son engagement et son dévouement au travail, au cours d’une cérémonie de présentation des vœux.

Socratine Kafando Zongo est officiellement à la retraite. Ces collègues lui ont témoignée de la reconnaissance et félicitée pour le travail abattu.  « Socratine est le premier agent qui va à la retraite sous mon mandat. Merci pour tout le sacrifice consenti au service de la nation. C’est une grâce de voir le jour de sa retraite. Je te souhaite une paisible retraite », a souhaité Fatimata Sanou Touré, le médiateur du Faso, lui offrant un cadeau spécial.

Socratine Kafando Zongo et Fatimata Sanou Touré, le médiateur du Faso

Sur le plan social, Socratine Kafando Zongo est appréciée par ses collaborateurs.  Selon son voisin de bureau Issa Amadé Zorome, chef de la division documentation et archives, Socratine, sa devancière est une personne de bien. « Je suis venu la trouver en 1996. Dès mon premier jour de service, j’ai vu de prime-à-bord, quelqu’un de très simple, sans façon et les jours qui ont suivi m’ont donné raison. Elle est très ouverte à la collaboration », a-t-il témoigné avant de poursuivre « Je l’appelle aussi ma belle-sœur. Elle est très sensible, humaniste face aux préoccupations des autres et trouve toujours du plaisir à aider son semblable. Quand tu lui confies un problème social, si elle a la solution sur place, elle le règle…Elle s’approprie ton problème à tel point que tu te demandes s’il fallait lui en parler ».

Socratine Kafando Zongo

Au plan professionnel, ses collègues reconnaissent en elle, un travailleur exemplaire, douce, ponctuelle et assidue au travail. Un fait que confirme sa supérieure hiérarchique directe, Christine Juliette Souma, chef de division accueil centralisation du courrier et orientation des usagers.  « Madame Kafando est un agent dévoué et serviable. Elle est toujours la première au service. Pour l’exemple qu’elle a su donner dans l’administration tout au long de sa carrière, je pense qu’elle mérite un hommage », a-t-elle indiqué.

Ce lundi 08 janvier 2024 au cours de la montée des couleurs, Marcel Ouédraogo au nom de la mutuelle, a souhaité une très bonne retraite à Socratine avec un tableau en guise de souvenir.


Lire aussi : Zoom sur Katlyn Liliou, une burkinabè vivant à Dakar  


 

Queenmafa.net

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Burkina Faso : La ministre en charge de la Femme tchadienne rend hommage aux tisseuses de l’UAP – GODE

La ministre d'État, ministre de la Femme et de la Petite enfance du Tchad, Amina Priscille Longoh, a...

Centre-Est :  le 08 mars s’annonce souriant pour les femmes

Une équipe de la Direction régionale de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre...

“Mots et Maux de femme”, votre nouvelle rubrique à partir du vendredi 4 mars

“Mots et Maux de femme”,  un titre qui évoque la puissance des mots et la complexité des émotions...

Mamouna Kabre Ouédraogo nommée conseiller technique du ministre délégué chargé de la sécurité

Précédemment en service au ministère de la sécurité comme point focal des opérations de maintien de paix, ce...