Ministère en charge de la communication : dépistage du VIH/sida et l’Hépatite B au profit du personnel

 

Une campagne de sensibilisation et de dépistage du VIH/sida et de L’hépatite B a été initiée par le ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme. Le Directeur de Cabinet Atéridar Galip Somé a procédé au lancement dans la matinée du jeudi 1er décembre 2022, au profit du personnel.

 

Durant deux jours, ladite campagne de dépistage organisée  en marge de la journée mondiale de la lutte contre le VIH/sida vise à contribuer à la lutte contre ces maladies au sein du département. La démarche consiste en une préparation psychologique de la personne avant et après l’étape du dépistage.

« L’implication effective des premières autorités du pays, a contribué à faire baisser le taux de séroprévalence  qui, de 8% environ dans les années 2000, se situe aujourd’hui à 0,7% », a expliqué Atéridar Galip Somé, le directeur de cabinet.

Galip Somé a invité les acteurs à ne pas relâcher les efforts pour qu’ensemble, l’objectif d’éradication complète du fléau dans le monde à l’horizon 2030 soit atteint. Il n’a pas manqué d’exhorter tous les travailleurs à se faire dépister.

 

A en croire Bakari Diéni, coordonnateur du Comité ministériel de lutte contre le sida du ministère en charge de la culture, chaque année, de nombreuses personnes continuent d’être infectées et même, mourir du sida d’où l’intérêt de la présente campagne. Il a également laissé entendre que les antirétroviraux (ARV) et une bonne partie des examens biologiques sont gratuits.

Laissez votre commentaire ici !