Miss Cameroun : Le concours est désormais ouvert aux filles-mères et au voile

Date:

Partager

Les jeunes filles issues de familles musulmanes très strictes peuvent désormais participer au concours Miss Cameroun 2024. Outre les femmes mères, le comité d’organisation a mis en place une nouvelle réforme pour permettre à des filles musulmanes voilées de défiler aisément.

Il y a quelques jours dans un article sur Afrique-sur7, il a été annoncé que le comité d’organisation de Miss Cameroun avait pris une résolution pour permettre la participation des jeunes filles mères âgées de 30 ans à la 17ème édition du concours de beauté dans ce pays de l’Afrique. Les responsables de ce comité viennent ainsi de briser une certaine exclusion à des jeunes qui rêvaient depuis de participer.

Une autre réforme prise par le comité d’organisation va encore ravir les jeunes filles musulmanes dont les parents sont très stricts quant aux principes de la religion. Ces filles pourront aisément concourir sans qu’une partie de leur corps soit visible par les spectateurs dans la salle et les téléspectateurs.

Une note publiée sur la page Facebook le jeudi 25 janvier du comité d’organisation de Miss Cameroun en dit long sur cette nouvelle décision : ‘’Les candidates d’obédience musulmanes ont le choix de ne pas défiler en maillot de bain et la possibilité de porter le voile pendant les passages’’.

C’est une belle opportunité qui va permettre aux jeunes filles de réaliser leur rêve, de participer pour la première fois à un concours de beauté. Cette initiative a été saluée par le public camerounais. ‘’Enfin vous avez compris. Très belle initiative, il en est de même pour ceux qui pensaient qu’un handicapé ne peut pas être mannequin pourtant c’est bien possible’’, ‘’Bravo il était temps courage a toutes celles qui vont se présenter’’, ‘’Excellente nouvelle enfin donner une chance à ces jeune mères en leur donnant la force et le courage d’aller de l’avant’’, pouvait-on lire en commentaire sous le comité.

La compétition de cette année est  placée sous le thème ‘’Lutte contre les violences faites aux femmes/ jeunes filles’’.

Saibata Guiro

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Burkina Faso : La ministre en charge de la Femme tchadienne rend hommage aux tisseuses de l’UAP – GODE

La ministre d'État, ministre de la Femme et de la Petite enfance du Tchad, Amina Priscille Longoh, a...

Centre-Est :  le 08 mars s’annonce souriant pour les femmes

Une équipe de la Direction régionale de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre...

“Mots et Maux de femme”, votre nouvelle rubrique à partir du vendredi 4 mars

“Mots et Maux de femme”,  un titre qui évoque la puissance des mots et la complexité des émotions...

Mamouna Kabre Ouédraogo nommée conseiller technique du ministre délégué chargé de la sécurité

Précédemment en service au ministère de la sécurité comme point focal des opérations de maintien de paix, ce...