Nuit des Guimbi : Sabine Ouédraogo, lauréate du grand Prix Sura

Date:

Partager

Les rideaux sont tombés ce 24 mars sur la 5ème édition de  forum Women Leadership in Africa  (WolAF) qui a connu la participation de plus de 1000 femmes. La cérémonie a été marquée par des remises de prix, des écharpes d’ambassadrices, la proclamation des résultats et une animation musicale. Le grand Prix Sura est revenu à madame Sabine Ouédraogo.

Dans la nuit du 24 mars, le comité d’organisation du WoLAFa attribué un prix et non pas des moindres à madame Sabine Ouédrago, députée. En effet, elle repart avec le grand prix Sura qui révèle le parcours historique et exemplaire de l’héroïne rwandaise du même nom, une brave dame qui a pris le risque de protéger 160 Tutsi du génocide et leur a permis d’échapper à la mort.

Cela a été une surprise agréable quand dame Sabine Ouédraogo découvre sur place pendant la cérémonie, l’honneur qui lui est faite d’être récipiendaire de ce joyau. « J’étais en mission avec le président de l’Assemblée législative de la Transition à Dori. A peine rentrée, j’ai été contactée de venir.  Mais, je ne savais pas pourquoi. C’est un sentiment de joie. Je prie dieu qu’il accompagne cette initiative et que le leadership féminin aille de l’avant. Que nos enfants, garçons comme filles sachent emboîter le pas! », a-t-elle confié le sourire aux lèvres. Rappelons que Sabine Ouédraogo a un parcours édifiant.

A lire : Sabine Ouédraogo Compaoré et Bénédicte Bailou, élues représentantes à l’assemblée législative de la transition

Sabine Ouédraogo recevant son prix des mains de Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, ministre en charge de la communication.

Cette soirée a été le lieu de désigner les meilleures entreprises, les mentors et les filles qui sont retenues. Pour les entreprises, la première place a été remportée par l’Association des Autodidactes, dirigée par Elsi Florinda Ouédraogo. Sous l’effet des émotions, elle n’a pas pu s’empêcher de verser des larmes.

La marraine Bintou Diallo, présidente du comité directeur d’Afrika Tomorrow au Burkina, remettant le prix à Elsi Florinda.

La promotrice du journal d’actualité féminine Queen Mafa, est l’un des mentors dans la catégorie entreprenariat. Elle a la lourde tache de soutenir, guider et épauler trois filles durant un an. La journaliste ne doute pas un seul instant que ces dernières parviendront à réaliser leurs rêves.

Fatouma Ouattara et ses filleules.

A lire 5e édition du WoLAF : le leadership féminin pour consolider la paix

Florence Sérémé évolue dans l’entreprenariat depuis trois ans notamment dans la transformation du cuir, du Koko Donda, du Faso Dan Fani en accessoires et dans le domaine de la lingerie féminine.

Pour cette jeune entrepreneure de 27 ans, c’est un honneur d’être accompagnée par l’Etalon de Yennenga 2023, Appoline Traoré, dans la catégorie indutrie créative.

Florence Sérémé (à gauche)

Elodie Bambara est entre autres commissaire à la logistique du WoLAF et Directrice exécutive du Centre d’Expertise et d’Incubation Akri. Elodie a remporté le Prix du meilleur espoir féminin.

Elodie Bambara considère cette distinction comme la reconnaissance d’un engagement et une invite à mieux faire pour impacter positivement la société et inspirer d’autres personnes.

L’Association Smile Again est en première position des pitchs avec une moyenne de 15,66. Son projet consiste à redonner le sourire aux enfants déplacés internes.

Françoise Tougry

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Le Niger, invité d’honneur à la 21e édition de la semaine nationale de la culture du Burkina  

Prévue du 27 avril au 04 mai 2024, la 21e édition de la Semaine Nationale de la Culture...

La rougeole : L’autre ennemi du Burkina Faso en 2024

La rougeole, maladie très contagieuse causée par un virus, connait une contagion croissante au Burkina Faso en ce...

Sénégal : Attentat à la vie de la journaliste Maimouna Ndour Faye

La directrice de la chaîne de télévision privée 7TV, Maimouna Ndour Faye a été sauvagement agressée et poignardée...

Burkina Faso : La ministre en charge de la Femme tchadienne rend hommage aux tisseuses de l’UAP – GODE

La ministre d'État, ministre de la Femme et de la Petite enfance du Tchad, Amina Priscille Longoh, a...