Saint-Valentin: « Innovez mesdames et mesdemoiselles ! Ayez des attentions romantiques pour la Saint-Valentin », Mariam Vanessa Touré

Date:

Partager

De la Saint-Valentin à l’anglaise à celle à la burkinabé, la démonstration sera bien faite par les amoureux le 14-Février prochain. Cette fête dont l’une des origines remonte à l’époque médiévale en Angleterre, tire sa source sur le fait que les oiseaux choisissaient le 14-Février pour s’apparier. Elle est, aujourd’hui, rentrée progressivement dans les mœurs africaines.

Une variante de cette interprétation enseigne aussi que le prénom Valentin dérive de celui d’un prêtre romain, mort décapité un 14-Février pour avoir osé célébrer des mariages chrétiens contre un ordre d’interdiction impérial. La légende raconte que le prélat a guéri de la cécité la fille de son geôlier et que la veille de son martyr, il lui a glissé un écrit plein d’amour signé « ton Valentin ».

Hummm… Depuis lors, des « Valentin » rivalisent et se montrent plus amoureux et plus démonstratifs les uns que les autres. Qu’en est-il alors des « Valentin » burkinabè ? Chaque année, le 14-Février donne lieu à la même rengaine. Des couples s’adonnent à des activités en amoureux. Chacun y va de son imagination. Des envolées lyriques…aux présents.
En Europe, la tradition autour de la Saint-Valentin consiste à offrir un cadeau à son (sa) bien-aimé(e). Cela passe par un grand renfort de fleurs, de chocolats, d’invitations au restaurant, de déclarations d’amour, de petits cadeaux sexy …

Offrir des roses pour la Saint Valentin reste encore la coutume, l’expression occidentale de l’amour. La rose c’est la vedette, LA fleur de Saint Valentin. Il faut rappeler que le langage des fleurs est bien connu. Les roses en sont les reines. Ainsi, la rose rouge est le symbole de l’amour ardent et de la passion. D’où la couleur dominante de la Saint Valentin qui est le rouge. La rose blanche, quant à elle, symbolise la pureté, l’amour immaculé.

c’est bon mais c’est pas arrivé ou encore on ne mange pas les fleurs. À moins que ce soient des bouquets …d’argent,

Hummm … A Chaque pays ses coutumes et traditions … Est-on tenté de dire le 14-Février. En effet, il faut se rendre à l’évidence que l’expression de l’amour reste variée et revêt une profonde connotation culturelle. L’Afrique n’échappe pas à la règle même si la plupart de ses habitants continuent de penser et de croire que celle occidentale est la meilleure. Même si elle apprécie l’approche florale des sentiments, ce n’est pas évident que les Yempoka, Batogoma, Koumbou, Youmanli, Djeneba, Pauline ou Vanessa y trouvent satisfaction dans cet élan d’occidentalisation de l’expression de l’amour en Afrique. Elles diront que c’est bon mais c’est pas arrivé ou encore on ne mange pas les fleurs. À moins que ce soient des bouquets …d’argent, comme cela est à la mode en ce moment.

Hummm … Donc pourquoi ne pas offrir des pagnes, Faso dan fani ou Koko Donda, très langagiers de l’amour dans notre culture, ou des bijoux en forme de cœur qui font de plus en plus partie des incontournables de Saint Valentin. Qui dit Saint-Valentin, dit romance, amour…et donc cœur. Et comme un couple, c’est deux cœurs, les cadeaux doivent en principe venir des deux. Les deux tourtereaux doivent se surprendre mutuellement. À la « Valentine » aussi de gratter le cœur de son amoureux. Nos Yembi, Sambo, Sogotele, Boureima, Abdoul ou Marcel aimeraient bien autres choses que des boxers, des débardeurs ou chaussettes.

Être amoureux donne de la saveur à la vie et il est bon d’en profiter à tous les âges

Hummm … Innovez mesdames et mesdemoiselles ! Ayez des attentions romantiques pour la Saint-Valentin : cuisiner pour un dîner aux chandelles, préparer un bain moussant et parfumé, faire un massage, préparer un petit déjeuner au lit … Sinon pourquoi pas un parfum, un sac ou une chemise griffée de nos créateurs-stylistes. Si lui aussi trouve que c’est « affaire de blanc », alors dites-le en bouquet … de babenda ou tô traditionnel à la sauce boulvaka avec …du poulet bicyclette bien en chair.

Pour celles qui sont en couple, prenez le temps de célébrer votre relation et de témoigner votre affection à votre partenaire. Chacun est libre de vivre sa relation sentimentale comme il l’entend : avec tempérance ou passion, dans le même logement ou chacun chez soi, mariés ou concubins.

Hummm … Être amoureux donne de la saveur à la vie et il est bon d’en profiter à tous les âges. Même si cette fête est devenue aujourd’hui une fête plutôt commerciale, rien n’empêche les célibataires, amis ou familles de se l’approprier pour célébrer la fraternité, l’amitié et l’amour, tout simplement. Surtout dans un Burkina Faso, notre pays en pleine tourmente actuellement, qui a plus besoin de l’expression de l’amour de la Patrie, de l’affirmation de la cohésion entre ses filles et fils, du rapprochement des cœurs, du pardon mutuel.
Saint-Valentin revient donc à afficher son humanité, son amour avec un grand « A » vis-à-vis de son prochain, de son pays, du monde.
L’amour est partout ! Que vous fêtiez la Saint-Valentin avec lui, elle, eux ou vous.

Chronique de Mariam Vanessa Touré

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

“Une si longue lettre”:Les mots un moyen pour résister et se reconstruire

Pour cette nouvelle rubrique dédiée aux récits féminins, “Une si longue lettre”, écrit par la talentueuse auteure sénégalaise...

L’Alliance des Femmes des Etats du Sahel créée en guise de soutien aux dirigeants de l’AES

L’alliance des femmes des Etats du Sahel a vu le jour le dimanche 3 mars 2024 à Ouagadougou,...

Ouahigouya : Les Sapeurs-Pompiers sauvent un nouveau né de sexe féminin abandonné

Les Sapeurs-Pompiers de la Quatrième Compagnie d’Incendie et de Secours sont intervenus, ce jeudi 29 février 2024, pour...

L’association Neerwata voit le jour pour l’épanouissement des jeunes filles et des femmes

L’association Neerwata a connu le lancement officiel de ses activités le samedi 2 mars 2024 dans la région...