« Si j’avais su que ma mère avait le cancer du sein, elle ne serait peut-être pas morte », Anne

Affectée par le décès de sa mère suite au cancer du sein, Anna a vécu des moments difficiles. A l’occasion de la journée mondiale contre le cancer du sein, commémorée le 19 octobre de chaque année,Anna a décidé de nous relater son histoire. Elle invite par ailleurs toutes les femmes, à se faire dépister.

 Je me nomme Anna (nom d’emprunt). J’ai 19 ans, je suis étudiante en 2ème dans une université publique de Ouagadougou. Ma mère est décédée du cancer du sein et cela m’a beaucoup affectée.

J’ai décidée de vous relater mon histoire pour sensibiliser toutes les femmes. Tout a commencé en 2019 où ma mère se plaignait fréquemment de douleurs au niveau des pieds. En réalité, elle ne disait pas la vérité. Elle avait plutôt des douleurs au niveau des seins. Mais, elle a décidé de le cacher à toute la famille. Je précise que mon père en son temps était hors du pays et prenait de nos nouvelles par téléphone.

 Après des séances de visite à l’hôpital, elle nous a dit qu’elle devait subir une petite intervention et que cela n’était pas grave. C’est d’ailleurs, la veille de l’opération qu’elle a informé mon père. Elle paraissait bien portante que personne ne se doutait de rien. Quand j’ai voulu informer mes oncles et tantes de la situation, elle m’en a dissuadée et m’a rassurée qu’on n’avait pas besoin d’informer toute la grande famille.

Quand j’ai cherché à savoir qui allait l’accompagner et l’assister à l’hôpital, elle m’a confié qu’une amie le ferait. Tout cela m’a paru suspect vu que l’opération devait se dérouler hors de la ville où nous habitions. Je me suis dit qu’elle planifiait un voyage pour faire une surprise à mon père. Donc, je n’ai pas insisté.

Une semaine plus tard, ma mère est revenue à la maison avec un sein amputé. Nous étions tous sous le choc. Mon père a dû rentrer pour que nous puissions tirer cela au clair. Elle a fini par nous dire qu’elle avait des douleurs au niveau du sein et c’est ce qui a causé cela.

Mon père l’a sermonnée. Puis, tout est rentré dans l’ordre. Mon père est reparti et quelques mois plus tard, la santé de ma mère s’est aggravée. Le cancer s’était propagé dans tout son corps. Elle a été hospitalisée et est finalement décédée.

Cela m’a beaucoup bouleversée et je ne cesse de me poser des questions jusqu’à ce jour. Pourquoi ma mère nous a caché qu’elle avait le cancer de sein ? Pourquoi avoir laissé cette maladie l’emporter ? Elle ne voulait surement pas nous inquiéter. Mais, elle nous a fait plus de mal en nous cachant cela.

Si seulement j’avais su que ma mère avait le cancer de sein, elle ne serait peut-être pas morte. J’ai des remords et je ne cesse de me dire que si seulement, j’avais remarqué quelque chose,  cela aurait pu sauver ma mère.  A chaque fois que je pense à ma mère, j’ai mal. Je pleure tout le temps.

Sachez une chose! Le silence tue. Ne cachez pas votre maladie ! Si vous ne parlez pas, comment quelqu’un peut-il vous venir en aide ? S’il vous plait, pensez à ceux que vous aimez et ne restez pas muettes!

A toutes les femmes, je vous demande de vous faire dépister et vous soigner s’il le faut pour éviter les cas malheureux.

Photo de couverture: image d’illustration

https://www.queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here