Tout savoir sur hépatites (A,B,C,D) avec DR Alice Guingané

Les  Hépatites, maladies fréquentes  pourtant peu connues des populations. Queen Mafa a décidé d’y consacré une série d’articles. Dans cette première partie, le DR Alice Guingané, Hépato gastro-entérologue au C.H.U. BOGODOGO, revient sur les différentes formes d’hépatites et leur complication possible.

Qu’est-ce qu’une hépatite ?

Le terme hépatite veut dire inflammation de foie. L’hépatite peut être liée à un virus. On parle d’hépatite virale. Elle peut provenir d’une inflammation liée à la consommation d’alcool là on parle d’hépatite alcoolique. On peut également avoir une inflammation due à certains médicaments. Et là on va parler d’hépatite médicamenteuse. Au Burkina Faso, on est plus concentré sur l’hépatite virale, parce que c’est la première cause d’hépatite dans notre contexte.

Quelles sont les différents types d’hépatites au Burkina Faso ?

Les différents types d’hépatite virales que nous avons au Burkina Faso sont l’hépatite virale A, l’hépatite virale B, l’hépatite virale C, D et E. Il y a d’autres virus qui sont beaucoup plus rares, que nous n’allons pas citer ici. Donc veuillez retenir ces cinq virus qu’on appelle Hépato trope. Ça veut dire qu’ils ont une affinité pour le foie. Quand ils se retrouvent dans le corps, ils ont tendance à aller se loger dans le foie et à créer cette inflammation qu’on appelle hépatite virale. Si vous avez le virus A, vous allez donc avoir l’hépatite virale A. Si vous avez le virus B, vous allez avoir une hépatite virale B, ainsi de suite. »

Quelle différence fondamentale entre le A, B, C ?  

Parmi les cinq virus dont nous avons parlé, il y a des hépatites qui ne sont que aigus et d’autres hépatites qui peuvent donner des formes chroniques. Lorsque l’inflammation doit durer plus de 06 mois, on parle d’hépatite chronique. Donc le virus de l’hépatite A, E vont toujours donner des formes aigues. Ils vont rarement donner des formes chroniques sauf dans les cas particuliers comme chez les personnes immunodéprimées, c’est-à-dire les gens qui ont des défenses immunitaires basses. Les hépatites B, D et C commencent également par des hépatites aigues pour devenir des hépatites chroniques après 6 mois. L’hépatite D elle, ne reste que dans les formes aigues.

 

Lorsqu’elles évoluent vers la forme chronique, quelles peuvent être les conséquences des hépatites ?

L’évolution vers la chronicité va aboutir à des complications. Les deux principales complications que l’on craint, c’est la cirrhose et le cancer du foie.

Donc nous devons vraiment nous battre pour éviter la survenue de cette complication, qui constitue la principale cause de mortalité dans notre contexte.

Quelle est l’ampleur de la maladie au Burkina Faso ?

Concernant les deux formes d’hépatites aigues dont je vous ai parlé, c’est à dire l’hépatite A et E, nous savons que c’est un problème mondial de santé publique. Mais très peu d’études nous donnent la prévalence à l’échelle nationale. Pour l’hépatite virale B, C et D (delta), nous avons une étude récente de 2018 basée sur l’enquête démographique et de santé au niveau national. On sait que l’hépatite virale B est environ de 9%, la C autours de 4% et le Delta un peu moins de 1%.

 

https://www.queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !