Transition au Burkina Faso : Des femmes exigent la parité dans tous les organes

La coalition des femmes pour une gouvernance inclusive au Burkina Faso a organisé une conférence de presse au cours de laquelle, elle a interpellé  les autorités de la transition sur l’inclusion et  la participation des femmes aux instances de la transition.

 Ainsi, les femmes :

– Appellent les dirigeants au respect des engagements du Burkina Faso à tous les niveaux pour une meilleure participation des femmes à la gouvernance, gage d’un Burkina Faso apaisé, prospère, d’une cohésion sociale et d’un mieux vivre ensemble.

– Interpellent le président de la transition, chef de l’État pour la prise en compte de la parité dans le gouvernement de la transition et dans le quota qui lui est réservé dans la désignation des membres de l’ALT.

– Interpellent les différentes composantes représentées à l’assemblée législative de transition pour une prise en compte des femmes dans les quotas qui leur ont été attribués.

– Interpellent le président du Faso et le premier Ministre à veiller à l’application systématique de de la parité dans toutes les nominations aux postes de décision.

Les organisations féminines s’engagent à :

– Suivre le respect des engagements en faveur d’une plus grande participation des femmes dans les instances de décision au Burkina Faso.

– Rendre compte régulièrement au peuple de tous les efforts qui seront menés dans l’atteinte de la parité.

https://www.queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here