UACO 2023 : La 13e édition se tiendra du 7 au 9 décembre

Date:

Partager

La 13e édition des Universités africaines de la Communication de Ouagadougou (UACO) se déroulera du 7 au 9 décembre 2023 à Ouagadougou.  Le ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme l’a annoncé, ce mardi 28 novembre 2023 lors d’une conférence de presse.

« Liberté de la presse et droit d’accès à l’information en contexte de crises sécuritaire et humanitaire », c’est sous ce thème que se tiendra la 13e édition des UACO prévue pour le 7 au 9 décembre dans la salle PSUT de l’université Pr Joseph Ki-Zerbo.

Autour du thème, gravitent quatre sous-thèmes dont « La redevabilité de l’Etat envers les citoyens en contexte de crise sécuritaire et humanitaire », « la sécurité des journalistes dans un contexte d’insécurité et de lutte contre le terrorisme », « le traitement de l’information et les enjeux géopolitiques en période de crise sécuritaire et humanitaire » et « le rôle social des journalistes et des communicateurs dans la prévention, la gestion et la résolution des crises ».

De la gauche vers la droite, Raphaël Kafando, Bètamou Fidèle Aymar Tamini et Adama Savadogo

Aux dires du secrétaire général et président du comité d’organisation, Bètamou Fidèle Aymar Tamini, ce sont au total 19 communicateurs venant du Burkina, du Niger, du Sénégal et de la Côte d’Ivoire qui se chargeront de la communication des sous-thèmes.

Au cours de cette conférence de presse, il a été aussi question de faire cas des innovations pour cette 13e édition, le bilan des années précédentes et les objectifs de cet évènement.

Lire aussi : UACO 2019 : à la recherche de solutions pour la reconstruction d’une image valorisante de l’Afrique — Queen MAFA

Le directeur général de la communication et des médias, Raphaël Kafando a indiqué que les innovations majeures sont du côté des expositions notamment l’association d’un certain nombre d’acteurs tels que les médias, les écoles de formation et les agences de communication.

Pour ce qui est du bilan, il faut noter l’intérêt de plus en plus accru des acteurs du domaine de la communication pour cet évènement. A sa 13e édition, les UACO sont une référence dans la sous-région en témoignent bon nombre de communication reçues.

Vue des personnes présentes

Les UACO permettent aux acteurs de mieux se connaître, partager leurs expériences et leurs visions sur la liberté de presse et le droit d’accès à l’information en période de crise sécuritaire et humanitaire. C’est aussi contribuer à renforcer la réputation du Burkina Faso sur la scène internationale et contribuer à la formation continue des jeunes journalistes.

Lancée en 2004, la 13e édition est placée sous le haut patronage du premier ministre et du parrainage du président de l’assemblée législative de la transition.

Fabrice Sandwidi

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Corruption dans le football féminin : les confidences de deux joueuses ivoiriennes

En Côte d’Ivoire, le football féminin peine à prendre son envol économique. Corruption, exploitation des ressources humaines et...

Maîtresse Kadja, l’institutrice de « Zéro faute sur le méta »

Marie Kohi kock, dite maîtresse Kadja fait partie de ceux qui ont su utiliser les réseaux sociaux à...

Des décharges en plein centre-ville de Ouagadougou : A qui la faute ?

Autrefois, appelée Ouaga la belle, en raison de sa propreté remarquable grâce notamment à la brigade verte, surnommée...

Afrique : Table-ronde de haut niveau des femmes en Transitions politiques

Du 19 au 21 février 2024, la Ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire, de la Réconciliation nationale,...