“Un chrétien catholique s’interroge” : Laurent Bado veut voir clair dans les crises de l’église catholique

Date:

Partager

Après plus de 30 ans de documentation, le nouveau joyau du professeur Laurent K. Bado est disponible. En effet, ce jeudi 18 janvier 2024, il a dédicacé sa dernière œuvre intitulée “Un chrétien catholique s’interroge” à Ouagadougou. Cette ouvrage se veut interpellateur sur les crises qui minent l’église catholique.

Le nouveau livre baptisé “Un chrétien catholique s’interroge” du professeur Laurent K. Bado a été présenté aux lecteurs et lectrices, ce 18 janvier 2024. Par ce livre, l’auteur passe au peigne fin, les contradictions et les confusions dans l’église catholique. Il évoque des questions de pratiques dans l’église catholique africaine telles que la célébration incomprise des obsèques, les baptêmes, les mariages, l’exécution dans un concept tonitruant des chants de memos cultios, la désacralisation ou la banalisation de la liturgie et le plan de destruction de l’église par la franc-maçonnerie.

Laurent K Bado, auteur du livre

En présentant l’œuvre, Dr Dramane Konaté a expliqué que cette dernière prend l’ancrage dans l’antiquité romaine et remonte au moyen-âge. L’ouvrage pénètre dans l’ère des révolutions en Occident notamment celles françaises et capte finalement sur les grandes problématiques de la chrétienté.

Le document comporte deux grandes parties qui correspondent à deux interrogations majeures : ne faut-il pas un autre consul pour mettre fin à la crise au sein de l’Église provoquée par le libéral consul Vatican II ? Et pourquoi désacralise a-t-on la religion catholique ?

Dr Dramane Konaté, éditeur de l’œuvre

A première vue, le livre reflète trois couleurs à savoir le bleu de la page, le noir de l’image et le jaune du titre. Toutes ces couleurs ont une signification bien précise pour l’auteur. En effet, du point de vue iconographique, le bleu est associé au monde spirituel, immatériel et irréel. Il est un symbole céleste se rapportant à l’infini et l’au-delà. Le jaune renvoie à la couleur de la lumière solaire. Spirituellement, il renvoie à la couleur de la perfection, de l’illumination et il est le symbole de Jésus Christ.

Pour les chrétiens, c’est le symbole de la virginité et de la dévotion. Il est l’un des attributs de la Vierge Marie. L’image de fond présentant un jeune en position de méditation enveloppé dans un voile noir avec quelques reflets renvoie à la position du monde chrétien, c’est-à-dire dans le clair obscur et légitimement le chrétien africain catholique s’interroge.


Lire aussi : Littérature : Léonie Ouangrawa apporte sa contribution pour un Burkina Faso sans violences basées sur le genre


 

Avec un volume de 100 pages composé de 9 chapitres le livre est disponible à un prix unitaire de 5000 FCFA, à la librairie Mercury.

Fabrice Sandwidi

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Burkina Faso : La ministre en charge de la Femme tchadienne rend hommage aux tisseuses de l’UAP – GODE

La ministre d'État, ministre de la Femme et de la Petite enfance du Tchad, Amina Priscille Longoh, a...

Centre-Est :  le 08 mars s’annonce souriant pour les femmes

Une équipe de la Direction régionale de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre...

“Mots et Maux de femme”, votre nouvelle rubrique à partir du vendredi 4 mars

“Mots et Maux de femme”,  un titre qui évoque la puissance des mots et la complexité des émotions...

Mamouna Kabre Ouédraogo nommée conseiller technique du ministre délégué chargé de la sécurité

Précédemment en service au ministère de la sécurité comme point focal des opérations de maintien de paix, ce...