Curriculum vitae : Ces cinq erreurs à éviter selon Ornella Moulaud, spécialiste en ressources humaines

Date:

Partager

Qui dit nouvelle année, dit résolution, nouvelle perspective, et surtout nouveau challenge.  Sachant que plusieurs d’entre vous vont vouloir donner un nouveau sens à leur carrière, nous vous présentons, ce mercredi 03 janvier 2024, à travers Ornella Moulaud, spécialiste en ressources humaines, cinq erreurs à éviter sur votre curriculum vitae (CV).

Oublier de mettre vos objectifs

Lorsqu’un recruteur reçoit un CV, il est important que rapidement, on puisse avoir des informations claires sur le candidat ou du moins ce qu’il recherche. D’où l’importance de mettre un objectif, c’est-à-dire un titre sur votre CV, ce que vous recherchez. Ce n’est pas au recruteur d’essayer de deviner le Pourquoi ?

Parce que par exemple, vous pouvez avoir eu des expériences en marketing, mais aujourd’hui, vous recherchez un poste en communication. Donc, ce n’est pas par vos expériences qu’on doit deviner ce que vous recherchez, mais c’est parce que vous aurez mis un objectif clair, donc un titre. C’est-à-dire dans le poste que vous recherchez.

Oublier de mettre des chiffres

Les chiffres apportent du concret et ils rendent l’information factuelle. Bien souvent, j’entends des personnes que j’accompagne dire, mais comment mettre un chiffre alors que je suis en ressources humaines ou en juridique ?

En fait, les chiffres ne sont pas nécessairement pour les personnes qui sont en finance ou commercial, Mais, ils vont pouvoir apporter du concret. Par exemple, entre une personne qui va vous dire « Je suis commercial depuis un moment et j’ai déjà travaillé avec de grande entreprises ». Et une autre qui va vous dire « Je suis commercial depuis cinq ans », j’ai travaillé avec trois clients, j’ai réussi à atteindre un objectif de 15 /% ou dépasser mes ventes de 15/%. C’est plus concret. On va plus pouvoir se projeter avec des chiffres lorsque quelqu’un va dire ‘’ J’ai géré 5 dossiers’’, et l’autre va juste dire ‘’ J’ai géré des dossiers’’, l’impact ne sera pas le même.

Oublier de mettre vos missions

On ne peut pas juste mettre l’intitulé du poste avec le nom de l’entreprise.  Il faut aller un peu plus en détail en mettant les missions principales pour qu’on puisse voir concrètement ce que vous avez fait. A partir de ce que vous avez fait, on aura envie de vous rencontrer. En fait, si vous gardez toutes vos informations pensant les dire après l’entretien, l’entretien n’arrivera peut-être pas.

Oublier de mentionner vos tâches officieuses

Ce sont les tâches qui n’apparaissent pas sur votre fiche de poste ou du moins, qui ne font pas partie intégrante de vos missions, de vos tâches au quotidien mais, qui vous donnent plus de responsabilités. Vous avez eu à remplacer votre supérieur hiérarchique lors d’une réunion importante. C’est quelque chose qui est peut-être arrivée une seule fois. Mais, le simple fait que vous l’ayez fait montre que vous êtes quelqu’un de responsable et que vous pouvez prétendre à plus de responsabilité. Donc, c’est ça, les tâches officieuses.


Lire aussi : Certificat d’aptitude professionnelle : les candidats dans une ambiance bon enfant


 

Oublier de mettre vos activités extra-professionnelles 

On ne peut pas honnêtement juger une personne, rien que par ses expériences parce que bien souvent, on se retrouve face à des candidats qui ont les mêmes expériences professionnelles ou à équivalence, égales. On les différencie par la personnalité et aussi par les activités extra-professionnelles, donc tout ce que vous faites en dehors du travail, qui va finalement en dire long sur vous. Je prends par exemple quelqu’un qui fait de la garde d’enfants des voisins ou des gens de leurs familles. Ça veut dire qu’ils ont un minimum de responsabilité, que quelque part, vous êtes quelqu’un de sérieux. Je prends le cas de personnes qui ont des activités à l’église par exemple, ou bien dans leur communauté et qui finalement peut-être, vont gérer la caisse ou qui ont géré des évènements marketing à une échelle un peu plus humaine ou dans leur quotidien. Ce sont en fait des éléments qui vont permettre de voir quel sont leurs aptitudes.

Source Brut

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Centre-Est :  le 08 s’annonce souriant pour les femmes

Une équipe de la Direction régionale de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre...

“Mots et Maux de femme”, votre nouvelle rubrique à partir du vendredi 4 mars

“Mots et Maux de femme”,  un titre qui évoque la puissance des mots et la complexité des émotions...

Mamouna Kabre Ouédraogo nommée conseiller technique du ministre délégué chargé de la sécurité

Précédemment en service au ministère de la sécurité comme point focal des opérations de maintien de paix, ce...

 LONAB : Les Femmes Détentrices de Clubs PMUB Mécontentes du Prélèvement de 5%”

L’association des femmes détentrices des clubs PMUB a pris d’assaut le siège de la loterie nationale burkinabé, ce...