Italie : Cécile Kyenge, la première femme noire ministre

Date:

Partager

Ils sont nombreux les africains qui ont occupé des postes de hautes responsabilités hors du continent africain. L’une d’entre elles est Cécile Kyenge. Elle est la première femme noire à avoir occupé le poste de ministre, en Italie, indique Newstoriesafrica.com

Née le 28 août 1964 à Kambove, en République démocratique du Congo ou Congo Kinshasa, Cécile Kyenge est une femme politique italienne. Par passion pour la médecine et de la chirurgie, elle opte pour cette filière après le lycée.  Cependant, elle est orientée en faculté de pharmacie par la commission gouvernementale.

En 1983, Cécile Kyenge voit sa passion se profiler à l’horizon car elle obtient une bourse pour étudier la médecine à l’université catholique du sacré-cœur. Elle quitte son pays natal pour celui de Julio César.

Après avoir réalisé son rêve en devenant ophtalmologiste, Cécile Kyenge se donne de nouveaux challenges. « Ce qui me donne la force de continuer, c’est l’idée que si nous, Africains, ne sommes pas représentés dans les institutions, là où les décisions sont prises, nous serons les premiers à le regretter. Et ce sera ensuite, au tour de nos enfants d’en subir les conséquences » a-t-elle déclaré au micro de Télésud.

En 2004, Cécile Kyenge commence ses premiers pas en politique sous les couleurs des Démocrates de Gauche en tant que conseillère municipale de Modène.


Lire aussi : Hawa Bilgo  Ly, « la maman jeunesse »  de Tenkodogo


 

Cinq ans plus tard, elle est membre du parti démocrate. Elle met sur pied une association permettant aux immigrés de faire entendre leur voix dans le respect des lois en 2009. Elle occupe un siège à la chambre des députés, le poste de responsable régionale d’Emilie Romagne des politiques d’immigration.

Sa force de persuasion et de proposition de loi sur la reconnaissance de la citoyenneté aux enfants d’immigrés nés sur le sol italien (dit ius soli) lui ont valu la nomination au poste du ministre pour l’intégration le 27 avril 2013 faisant d’elle, la première femme noir ministre en Italie.

Une femme enracinée dans la culture africaine

Pour sa première sortie de presse en tant que ministre, Cécile Kyenge a fait sensation avec son look africain. Âgée de 48 ans, elle s’est faite remarquer par sa peau d’ébène flamboyante, ses cheveux au style afro, et d’un tailleur qui épousait parfaitement son corps.

Au cours des échanges avec la presse, elle a laissé son côté africain s’exprimer. « Je ne suis pas une femme de couleur, je suis noire. Et je le dis avec fierté » a-t-elle souligné.

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Burkina Faso : La ministre en charge de la Femme tchadienne rend hommage aux tisseuses de l’UAP – GODE

La ministre d'État, ministre de la Femme et de la Petite enfance du Tchad, Amina Priscille Longoh, a...

Centre-Est :  le 08 mars s’annonce souriant pour les femmes

Une équipe de la Direction régionale de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre...

“Mots et Maux de femme”, votre nouvelle rubrique à partir du vendredi 4 mars

“Mots et Maux de femme”,  un titre qui évoque la puissance des mots et la complexité des émotions...

Mamouna Kabre Ouédraogo nommée conseiller technique du ministre délégué chargé de la sécurité

Précédemment en service au ministère de la sécurité comme point focal des opérations de maintien de paix, ce...