Lancement du portail culturel, région des Hauts-Bassins : le message fort d’Aminata Zerbo Sabane

Date:

Partager

La ministre de la Transition digitale, des Postes et des Communications électroniques Aminata Zerbo Sabane a livré un message à l’occasion du lancement officiel du portail culturel de la région des Hauts-Bassins. Voici son discours :

Je voudrais à l’entame de mon propos, saisir cette occasion, pour féliciter encore une fois mon cher collègue, chargé de la culture, et toute son équipe pour l’organisation réussie de cette 20ème édition de la semaine de la culture. Les défis pour la tenue de cette édition étaient immenses, mais ils ont su les relever avec brillo et ont ainsi permis que nous nous retrouvions dans cette belle cité de SYA pour magnifier notre culture et faire montre encore une fois de la résilience admirable de notre nation malgré ces moments difficiles que nous traversons à cause de la barbarie du terrorisme à nous imposer.

J’aimerais également remercier Monsieur le Ministre en mon nom propre et au nom de tout le département en charge de la transition digitale d’avoir bien voulu nous associer à cette cérémonie de lancement officiel du portail culturel de la région des Hauts-Bassins.

Il me fait en plus l’honneur de me laisser livrer le message officiel de ce lancement.

Je profite également de cette tribune pour remercier et encourager tous les acteurs du monde culturel, qui inlassablement et malgré les difficultés œuvrent à l’entretien, à la promotion et à la sauvegarde de notre identité culturelle.

En cette cérémonie solennelle consacrant le lancement officiel du Portail culturel de la Région des Hauts-Bassins, je voudrais traduire toute la reconnaissance de mon département aux efforts déployés par les nombreux acteurs pour le développement des secteurs de la culture et du tourisme dans la région des Hauts-Bassins et en particulier les autorités de cette région. Permettez-moi ainsi de saluer le leadership du Président de la Délégation Spéciale de la région des Hauts-Bassins dans la mise en œuvre de la décentralisation culturelle dans son ressort territorial.

Monsieur le Président,

 La Région des Hauts-Bassins, faut-il le rappeler, est la première dans notre pays à faire de la décentralisation de la culture et du tourisme, son cheval de bataille. En effet, en 2014 déjà, elle s’est dotée d’un référentiel de développement du tourisme durable dont les impacts de la mise en œuvre sont aujourd’hui perceptibles.

Avec l’avènement du Programme d’Appui aux Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture (PAIC GC), votre région sert de cadre d’expérimentation d’une phase pilote de la politique de la décentralisation de la culture au niveau de mon département.

La cérémonie qui nous réunit ce matin est également pour moi le lieu de saluer vos efforts et l’engagement des milliers d’acteurs pour les résultats à mi-parcours fort appréciables de la mise en œuvre du PAIC GC.

En effet, avec l’accompagnement de ce Programme, vous avez élaboré une Stratégie Régionale de la Culture et de son Economie ainsi qu’un Plan de gestion et de conservation du patrimoine culturel de la région dont des actions sont en cours d’exécution. Le Portail culturel qui sera officiellement lancé tout à l’heure est le résultat de la mise en œuvre des actions de visibilité de cette stratégie.

Ce programme a également permis d’accompagner quinze (15) communes de la région à se doter de Stratégies de développement culturel.

Dans le cadre du renforcement de la Gouvernance du secteur, les acteurs de la société civile ont été accompagnés dans leurs processus de structuration. Monsieur le président, Tout cela est en votre honneur, vous, votre équipe et tous les acteurs du monde culturel de cette belle région des hauts bassins

Distingués invités,

Mesdames et messieurs,

Je voudrais saisir cette opportunité également pour traduire mes sincères remerciements à son Excellence Monsieur L’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union européenne pour l’appui que son Institution apporte au département en charge de la culture dans la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de la Culture et du Tourisme. Appui dont les résultats comme je le disais tantôt sont perceptibles sur le terrain, au grand bonheur des populations. Nul besoin de rappeler ici l’importance de la culture, pour une nation, surtout quand celle-ci a besoin de regrouper ses fils et ses filles pour lutter pour sa survie. Le thème de cette présente SNC de même que toutes les œuvres que nous avons pu voir jusque-là nous le rappellent suffisamment. Merci donc à vous Monsieur l’Ambassadeur, pour ce que vous avez déjà fait et ce que vous continuerez de faire pour accompagner la promotion de la culture de notre cher Faso.

Distingués invités,

Mesdames et messieurs,

Chers acteurs du monde de la culture,

La présente cérémonie de lancement officiel du portail culturel de la région des Hauts-Bassins me réjouit à plus d’un titre. En tant que première responsable du département en charge du numérique et consciente de l’opportunité qu’offre le numérique pour l’accélération du développement, je ne peux que féliciter et encourager son intégration dans tous les secteurs d’activités.  A travers ce portail, les acteurs de la culture de notre pays saisissent donc eux aussi l’opportunité de mettre le numérique au service d’une meilleure promotion, vulgarisation et sauvegarde de notre patrimoine culturel.

Cette mobilisation du potentiel du numérique au profit du secteur de la culture permettra sans nul doute de changer et de renforcer notre expérience culturelle, non seulement du point de vue de l’accès, de la production et de la diffusion de la culture, mais également en termes de participation, de création et d’apprentissage.

Je n’ai aucun doute que ce portail permettra d’assurer la conservation et la valorisation des œuvres capitales du patrimoine culturel de cette belle et accueillante région, de les rendre accessibles au plus grand nombre de citoyens, et d’ouvrir notre culture au reste du monde.

J’appelle de tous mes vœux que cette volonté d’intégration du numérique dans le secteur de la culture s’accélère, et que l’exemple du haut bassin se propage aux autres régions. Que cette intégration du numérique soit source d’encore plus d’innovation, de créativité mais également de richesses pour tout le secteur et partant de là pour toute la nation.

Je réitère la disponibilité de mon département à accompagner toutes les initiatives qui s’inscrivent dans cette dynamique de faire du numérique un instrument de transformation structurelle et de développement.

Avant de clore mon propos, je profite donc de cette tribune pour inviter les acteurs culturels de la région à veiller à la mise à jour de cette plateforme afin que son contenu reflète la diversité et le dynamisme de la culture de cette grande et riche région des Hauts-Bassins. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons profiter des retombées escomptées de ce portail.

C’est sur cette note d’exhortation que je déclare officiellement lancé, le portail culturel de la région des Hauts-Bassins.

Bonne fête de la culture à toutes et à tous !

Vive le numérique au service de la culture !

Paix et prospérité pour notre cher pays le Burkina Faso !

Je vous remercie.

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Le Niger, invité d’honneur à la 21e édition de la semaine nationale de la culture du Burkina  

Prévue du 27 avril au 04 mai 2024, la 21e édition de la Semaine Nationale de la Culture...

La rougeole : L’autre ennemi du Burkina Faso en 2024

La rougeole, maladie très contagieuse causée par un virus, connait une contagion croissante au Burkina Faso en ce...

Sénégal : Attentat à la vie de la journaliste Maimouna Ndour Faye

La directrice de la chaîne de télévision privée 7TV, Maimouna Ndour Faye a été sauvagement agressée et poignardée...

Burkina Faso : La ministre en charge de la Femme tchadienne rend hommage aux tisseuses de l’UAP – GODE

La ministre d'État, ministre de la Femme et de la Petite enfance du Tchad, Amina Priscille Longoh, a...