Solange Kaboré, la reine du consommons local

Date:

Partager

 Dans un pays où l’importation domine le marché des boissons, Solange Kaboré a décidé de miser sur le « Consommons local ». Cette jeune entrepreneure se consacre à la production et à la vente de jus et de sirops à base de produits naturels, avec l’ambition de conquérir le marché national et international.

Son parcours n’a pas été facile. Née en 1978, Solange a fait ses premiers pas au cours primaire à Basséko, dans la province du Kadiogo. En 1992, elle obtient son Certificat d’Études primaires (CEP) mais, elle peine à poursuivre ses études. Il lui faut huit ans pour arriver en classe de 3e, en 2000. La même année, elle échoue à son Brevet d’Études du premier Cycle (BEPC). C’est le déclic. « Après l’échec de mon examen, j’ai dit non à l’école. Et la porte de l’entrepreneuriat s’est ouverte à moi », raconte-t-elle.

Elle se lance alors, dans l’élevage de poulets locaux et de porcs. Mais, ce projet tourne court, à cause d’un problème foncier. « Le terrain d’un hectare que j’avais fait borner en son temps pour ce travail m’a été refusé et loti. Puis, morcelé et partagé. Ça a détruit mon projet. Une grande déception pour moi », se lamente-t-elle.

Solange ne se laisse pas abattre et cherche une nouvelle voie. Elle constate que la plupart des jus est importée et contient des produits chimiques, nuisibles à la santé. Elle décide donc, de se tourner vers la transformation agro-alimentaire. Avec des moyens de bord, sur fonds propres et grâce à l’aide de bonnes volontés, son entreprise voit le jour, dans le quartier Tampouy, à Ouagadougou.

Solange Kaboré

De la production du sirop thérapeutique et du jus de gingembre au petit cola en passant par le jus de persil, le vinaigre à l’ail et l’eau de javel pour fruits et légumes, Solange met les bouchons doubles afin de réussir à s’imposer sur le marché.

Ses produits, qu’elle assure, être sans danger pour la santé, rencontrent un succès croissant auprès des consommateurs. « En cas de maux de ventre, de constipation, de nettoyage des reins et autres maladies, ces produits soignent », affirme-t-elle.

———————————————————————————

Lire aussi : De la vente d’habits au succès culinaire : le parcours inspirant de Joséphine Bouda dite Tarogo

———————————————————————————-

Solange confie que son activité est très rentable car elle permet à plusieurs familles de s’épanouir et de subvenir à leurs besoins. Elle emploie une dizaine de personnes dont des jeunes filles et des femmes, qu’elle forme aux techniques de transformation et de conservation des produits. Elle participe aussi à des foires et des salons, où elle expose ses produits et sensibilise le public aux bienfaits du consommons local.

La persévérance de Solange Kaboré a fini par payer. En effet, en 2020, elle figure parmi les100 entrepreneurs influents au Burkina Faso.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, la consommation de fruits et légumes frais est essentielle pour prévenir certaines maladies chroniques. Au Burkina Faso, la production locale de jus et de sirops représente environ 10% du marché, dominé par les importations. Solange fait partie de ces entrepreneurs qui veulent inverser la tendance, en valorisant les produits du terroir.

Son rêve est de pouvoir exporter ses produits à l’étranger, et de faire connaître les vertus du consommons local. Elle a déjà pris attache avec certaines structures mais,  sa doléance n’a pas encore abouti. Elle ne perd pas espoir et continue de travailler dur. Solange veut s’imposer comme la reine du jus local et elle ne compte pas s’arrêter là.

Françoise Tougry

 

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

“Une si longue lettre”:Les mots un moyen pour résister et se reconstruire

Pour cette nouvelle rubrique dédiée aux récits féminins, “Une si longue lettre”, écrit par la talentueuse auteure sénégalaise...

L’Alliance des Femmes des Etats du Sahel créée en guise de soutien aux dirigeants de l’AES

L’alliance des femmes des Etats du Sahel a vu le jour le dimanche 3 mars 2024 à Ouagadougou,...

Ouahigouya : Les Sapeurs-Pompiers sauvent un nouveau né de sexe féminin abandonné

Les Sapeurs-Pompiers de la Quatrième Compagnie d’Incendie et de Secours sont intervenus, ce jeudi 29 février 2024, pour...

L’association Neerwata voit le jour pour l’épanouissement des jeunes filles et des femmes

L’association Neerwata a connu le lancement officiel de ses activités le samedi 2 mars 2024 dans la région...