Vie de couple : « J’ai raté mon mariage, j’essaie de réussir mon divorce », le témoignage de Dame Cécile Az

Date:

Partager

Après plus de 20 ans de vie conjugale, Dame Cécile Az et son époux se sont séparés. Ils ont mené à l’amiable les procédures de divorce tout en mettant au cœur de leur relation, le bien-être et la protection de leurs enfants. Leur démarche est un cas d’école, un exemple qui devrait inspirer beaucoup de couples.

Quand après une vingtaine d’années nous avons décidé de descendre de la barque du mariage, Cela a été difficile pour chacun de nous. Il y a eu des frustrations de chaque côté.

Son premier coup de fil après les tumultes, c’était pour me poser cette question : tu te souviens de ce qu’on s’est dit par rapport aux enfants ?

A moi de répondre : oui, on a dit qu’on n’allait pas les embarquer dans nos différends quand ils viendront au monde. En cas de séparation, si c’est toi qui tires, moi je dois laisser, et si c’était l’inverse ce serait pareil. On ne discutera pas leur garde, on ne marchandera rien les concernant.

On peut rater son mariage et réussir son divorce.

Sur le papier du jugement, oui jugement car le divorce était à l’amiable (consentement mutuel), c’est moi qui ai la garde des enfants. Mais, Dieu sait que nos enfants restent longtemps avec lui.

Ils se sentent à la maison, des deux côtés. Les charges les concernant sont toujours partagées comme durant le mariage. Jusqu’à aujourd’hui, ils ne savent pas ce qui a séparé papa et maman. Cela ne les regarde pas. Je mets un point d’honneur à ce qu’ils aient une haute estime de leur papa et je sais qu’il fait pareil de son côté. Nous avons raté notre mariage, mais nous essayons de fait aller notre divorce.


Lire aussi :   7 types de gars à éviter en 2024 selon le coach Thierry Pat


 

Le jour où le divorce devrait être prononcé, il a traversé la frontière, est passé me chercher dans ma nouvelle maison pour le tribunal.  Avant notre tour de nous présenter devant le juge, on a ri des situations, des blagues et des évènements passés. Après, il m’a ramenée chez moi. On a choisi le consentement mutuel car on ne voulait pas étaler notre vie devant des gens. C’était mieux ainsi. On peut rater son mariage, et faire aller son divorce.

L’an passé j’ai gagné un gros marché, c’est lui qui a vu l’avis et me l’a envoyé avec des instructions. De son côté, quand il a une grosse décision professionnelle, ou un nouveau gros projet, il ne m’écrit pas. Il m’appelle et souvent, après l’avoir écouté, ma réponse est : je connais ce gars, c’est comme ceci qu’il fonctionne, tu devras procéder comme ci ou comme cela. Ou bien, j’ai tel document qui devrait t’aider, je te l’envoie par mail.

On a raté notre mariage, mais on essaie de faire aller notre divorce.

Quand nos enfants l’appellent pensant avoir une approche ou une sentence moins « dure » que la mienne, sa réponse est toujours identique à la mienne et vice versa car on avait défini une vision commune pour leur éducation. Et cette vision continue après la séparation.

Quand la situation est complexe, un appel visio est vite initié et le sujet est évacué. Ah, les appels en visio! Je me souviens des cas où il fallait traiter un exercice de géométrie !

Jusqu’à un passé récent, nous étions les maîtres d’études de nos enfants. Et là encore, un partage a été fait. Papa fait français avec eux et moi, les maths. Nous avons eu tous les deux le BAC C. Mais, avec les nouveaux programmes avec les affaires de l’addition par la gauche, par décomposition,…. il a dit qu’il n’a pas envie de se casser la tête.

On peut rater son mariage et faire ce qu’il faut pour réussir son divorce. C’est probable, qu’on soit, un jour, des associés dans une même société. Aujourd’hui, chacun de nous s’est remarié. D’abord moi, et il m’a emboîté le pas. Nous sommes des amoureux de la vie. On peut divorcer sans devenir des ennemis. On peut se séparer sans casser l’harmonie des enfants. Aucun divorce n’est facile, mais on peut faire au mieux.

Je vous souhaite d’être heureux, c’est tout ce qui compte.

Cécile Az

Laissez votre commentaire ici !

spot_img

Articles similaires

Burkina Faso : La ministre en charge de la Femme tchadienne rend hommage aux tisseuses de l’UAP – GODE

La ministre d'État, ministre de la Femme et de la Petite enfance du Tchad, Amina Priscille Longoh, a...

Centre-Est :  le 08 mars s’annonce souriant pour les femmes

Une équipe de la Direction régionale de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre...

“Mots et Maux de femme”, votre nouvelle rubrique à partir du vendredi 4 mars

“Mots et Maux de femme”,  un titre qui évoque la puissance des mots et la complexité des émotions...

Mamouna Kabre Ouédraogo nommée conseiller technique du ministre délégué chargé de la sécurité

Précédemment en service au ministère de la sécurité comme point focal des opérations de maintien de paix, ce...